Après Abomey, il y a quelques jours, c’est l’arrondissement de Oungbèga dans la commune de Djidja qui a reçu, le week-end dernier, le camp médical gratuit itinérant de la Jama’at islamique Ahmadiyya du Benin. Consultation médicale et distribution de vermifuge et autres médicaments ont été organisées à l’intention de plus 500 personnes de cette localité.

Un camp médical initié par la communauté de la Jama’at islamique Ahmadiyya au Bénin a permis, samedi 24 mars dernier, à 511 personnes du village de Oungbèga dans la commune de Djidja, de se faire soigner gratuitement. Elles ont bénéficié de la consultation par une équipe médicale de
Humanity First composée d’un médecin généraliste et d’un pédiatre venu spécialement de la Grande-Bretagne pour cette opération humanitaire. Au cours de ce camp médical de Oungbèga, 300 enfants ont bénéficié de la distribution gratuite de vermifuge pour se déparasiter. C’était en présence de l’Amir Rana Farooq Ahmad, président de la Jama’at islamique Ahmadiyya du Bénin (Jiab), d’Arif Mahmood, missionnaire Ahmadiyya de la région Bohicon, du maire de Djidja, Théophile Dako, du représentant de la direction départementale de la Santé, des sages et notables de la localité.
Tout a commencé par l’une des obligations pour tout à Ahmaddis : une récitation coranique, qui sera suivie des mots de reconnaissance et de gratitude de Germain Azatassou, représentant des sages de Oungbèga ; de Pierrette Ahogbédé, représentante des femmes et du maire Dako. Ce dernier a dit sa gratitude à la Jama’at islamique Ahmadiyya pour le choix porté sur sa commune. Il en a profité pour demander aux responsables de la Jama’at d’accorder la même attention aux autres populations de Djidja. Il plaide ainsi pour que les onze arrondissements restants de la commune soient pris en compte.
Amir Rana Farooq Ahmad, président de la Jama’at islamique Ahmadiyya du Bénin, indique qu’à travers ces actions humanitaires, la Jiab entend accompagner le gouvernement dans ses initiatives et en particulier le ministre de la Santé pour son soutien à la communauté. Il fait remarquer que la Jiab intervient au Bénin depuis plusieurs années dans le domaine de la santé, de l’eau potable, de l’éducation avec pour devise « Amour pour tous, haine pour personne ».
Ce camp médical de Oungbèga intervient après ceux de Porto-Novo, Ouidah, Abomey, Parakou et Malanville où plus de 300 interventions chirurgicales des yeux ont été effectuées au profit des citoyens béninois qui n’ont pas les moyens d’aller vers les centres spécialisés ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 691 fois