Les enseignants vacataires et autres aspirants au métier d’enseignant dans l’enseignement secondaire général dans l’Ouémé ont bénéficié d’un séminaire de renforcement de capacités, afin de passer avec succès le prochain test d’évaluation diagnostique qu’organise à leur intention le gouvernement. La formation qui s’est achevée ce mardi 30 juillet, est une initiative du Creuset des enseignants du secondaire et cadres membres de l’Union progressiste (Up) de l’Ouémé.

Culture générale et Pédagogie didactique. Ce sont les deux matières dans lesquelles les enseignants honoraires, communément appelés vacataires et autres aspirants au métier d’enseignant dans le sous-secteur de l’enseignement secondaire général renforcent leurs capacités du 25 au 30 juillet à Porto-Novo. Cela, à l’initiative  du Creuset des enseignants du secondaire et cadres membres de l’Union progressiste de l’Ouémé avec le parrainage du directeur départemental chargé de l’Enseignement secondaire de l’Ouémé, Dr Bertin Dansou. Cette formation vise à mettre au goût du jour les connaissances de ces enseignants vacataires et autres pour leur permettre de bien affronter les épreuves du test de l’évaluation diagnostique et intellectuelle que le gouvernement prévoit d’organiser à leur intention pour retenir ceux qui ont véritablement le niveau pour enseigner. En fait, cette composition annoncée pour le 3 août prochain est la deuxième, après celle de janvier dernier à l’issue de laquelle très peu parmi ces candidats ont tiré leur épingle du jeu. Ce second test sonne donc comme celui de la dernière chance pour ces enseignants non Agents permanents de l’Etat (Ape) et non Agents contractuels de l’Etat (Ace) qui officient sans situation dans nos lycées et collègues et autres aspirants au métier de l’enseignement secondaire. Le Creuset des enseignants et cafres du parti de l’Union progressiste de l’Ouémé a décidé de voler au secours de ces candidats au test d’évaluation intellectuelle. Le séminaire de formation s’est déroulé à la salle des fêtes du Lycée Toffa 1er de Porto-Novo bondée de monde. Les candidats ont renforcé leurs connaissances en Méthodologie de dissertation en Culture générale et en Pédagogie didactique en lien avec les spécificités de chaque matière qu’ils enseignent en classe. La formation a été assurée par des inspecteurs, des conseillers pédagogiques de l’enseignement secondaire général et des universitaires pétris d’expériences.
Pour le directeur départemental en charge de l’Enseignement secondaire de l’Ouémé, Bertin Dansou, ce séminaire de renforcement de capacités fait suite au constat après les résultats de la première évaluation intellectuelle qui a révélé la faible performance de nombreux enseignants vacataires ; surtout ceux qui enseignent les matières scientifiques telles que les Mathématiques et la Physique-Chimie et qui n’étaient pas habitués aux commentaires de texte et aux dissertations françaises. Il a prodigué des conseils et donné quelques astuces aux candidats pour réussir les épreuves de cette évaluation diagnostique en général et celle de la Culture générale en particulier.

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Lu 1080 fois