Plusieurs élèves et écoliers ont repris le chemin des classes dans la commune d’Abomey-Calavi, ce lundi 17 septembre, date officielle de la rentrée scolaire 2017-2018 au Bénin. Tandis que les cours reprennent dans le privé, les activités académiques timidement démarrent dans les établissements publics.

Au titre de l’année scolaire 2018-2019, à Abomey-Calavi, les cours ont repris timidement dans les établissements publics, contrairement au secteur privé qui semble être en avance.
Ils étaient des centaines d’écoliers et de collégiens à retrouver le chemin des établissements scolaires de la commune d’Abomey-Calavi, ce lundi 17 septembre, premier jour de l’année académique 2018-2019 au Bénin. Accompagnés de leurs parents, les nouveaux devront s’inscrire avant de démarrer les cours tandis que les anciens prêts reçoivent déjà les cours dans certains établissements. Dans les établissements publics, l’heure est encore au nettoyage des lieux et aux formalités administratives tandis que dans les établissements privés les élèves reçoivent déjà les premiers cours. Au Complexe scolaire par exemple « Le Faucon », les cours ont repris normalement. « Depuis 7 heures, nos élèves sont en classe. Toutes les dispositions ont été prises afin que tout se déroule dans les conditions normales », a confié Luc Agbo, surveillant au niveau de ce lieu du savoir. Selon lui, les enseignants ont eu les emplois du temps depuis leur conseil de rentrée la semaine dernière. Pour lui, tous les enseignants de cet établissement sont disposés à commencer les cours dès ce lundi. Pour Luc Agbo, la journée du lundi serait mise à contribution pour les dernières dispositions. Scénario identique au complexe scolaire Saint Justin, au quartier Allègleta et au Complexe scolaire Saint Mathieu à Tankpè, dans l’arrondissement de Godomey. Tous les élèves et enseignants étaient en situation de classe dans ces établissements privés.
Au Collège d’enseignement général du Plateau à Womey, anciens élèves et professeurs ont répondu présents, mais les activités piétinent encore. Les responsables d’établissements s’affairent pour mettre enseignants et apprenants dans les meilleures conditions. Dans la cour du collège, les anciens élèves et enseignants sont en quête de leurs emplois du temps. Les élèves se retrouvent en petits groupes devant les salles de classe pour raconter leurs aventures des vacances. Certains parents d’élèves ont passé cette journée dans les rangs afin de finaliser les formalités d’inscription de leurs enfants. Du Ceg Godomey au Ceg Tankpè en passant par certaines écoles primaires publiques, le constat est le même dans tous les établissements publics sillonnés ce premier jour des classes dans la commune d’Abomey-Calavi. Pourvu que les responsables des établissements publics travaillent à combler cette longueur d’avance des écoles privées pour le bonheur des apprenants du public.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1806 fois