Tombé en quarts de finale lors de la première étape du Circuit international de tennis du Zimbabwe, le jeune tennisman international béninois, Sylvestre Monnou, fait parler la poudre depuis le démarrage de la deuxième étape à Harare.  Il  jouera ce vendredi 9 août la demi-finale simple et la finale double de cette compétition.

Eliminé par le Mozambicain Bruno Nhavene en quarts de finale de la première étape du Circuit international de tennis du Zimbabwe, le numéro 1  béninois de tennis, 199e mondial et 7e en Afrique dans la catégorie junior, Sylvestre Monnou, fait rêver ses fans depuis le lundi 5 août dernier, lors de la deuxième étape de cette compétition. Le Béninois qui avait respectivement éliminé le Zimbabwéen Hesley Masada (6/3 ; 6/2) en 16e de finale et le Sud-Africain Luc Koenig (6/3 ; 6/1) en huitièmes de finale de la première étape fait sensation à cette étape du tournoi. Sylvestre Monnou a  validé  son ticket pour les demi-finales simple ce jeudi 8 août en battant en quarts de finale le Sud-Africain Routhman Carl par le score 6/2 ; 2/6 ; 6/2. Le jeune béninois affrontera, ce vendredi 9 août, un autre Sud-Africain en la personne de Robbie Arends pour une place en finale de ce circuit Itf dans la capitale
zimbabwéenne.
En double, Sylvestre et son partenaire Tomac Maj de la Slovénie se sont qualifiés pour la finale en battant la paire Toky Ranaivo (Madagascar) et Van Schalkwyk  Codies Chalk (Namibie) par le score 6/7 6/1 10/5.  Ils seront face à la paire Thabe Ncube (Zimbabwe) et Sebastian
Northhatft (Hong Kong) ce jour. Pour atteindre ce niveau de la compétition, ils se sont s’imposés en trois sets à la paire sud-africaine Rosuntshul et Eshan (6/7; 6/3 ; 10/8) en demi-finale. Un résultat largement suffisant pour accéder à l’avant-dernier tour de la compétition en double.
Faut-il le rappeler, le Béninois et Tomac May avaient validé leur ticket pour les quarts de finale en s’imposant en deux sets (6/2; 6/3). Le jeune tennisman béninois est attendu dans les deux compétitions pour arracher une place en finale simple et décrocher le titre en double.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 462 fois