Une délégation de l’Office national d’imprimerie et de presse (Onip) était, ce mardi 30 juillet, au cabinet du président du Conseil économique et social (Ces). Conduite par le directeur général par intérim de l’Office, Bertin Sowakoudé, cette délégation est allée informer Augustin Tabé Gbian de la commémoration, d’ici quelques jours, du 50e anniversaire du quotidien de service public. Ceci, afin de bénéficier de l’accompagnement du Ces.

A la tête d’une forte délégation, hier mardi, Bertin Sowakoudé, directeur général par intérim de l’Office national d’imprimerie et de presse (Onip), a été reçu en audience par le président du Conseil économique et social (Ces). Le but premier de cette visite est d’informer Augustin Tabé Gbian de la célébration prochaine du cinquantenaire du quotidien national du service public « La Nation ». Mais, avant d’entrer dans le vif du sujet, Bertin Sowakoudé et ses collaborateurs ont sacrifié à une tradition. « Tout d’abord, nous sommes venus dire toutes nos félicitations au président Augustin Tabé Gbian pour sa brillante reconduction à la tête du Conseil économique et social », a déclaré le premier responsable de l’Onip à sa sortie d’audience.
C’est donc après ce noble exercice que la délégation de l’Onip a longuement échangé avec le président du Ces au sujet de la célébration du 50e anniversaire du quotidien national d’information, d’analyse, d’investigation et de publicité.
«En effet, raconte Bertin Sowakoudé, le 1er août 1969, paraissait le premier quotidien national d’information au Bénin. Et 50 ans après, le 1er août 2019, il est de bon ton que, dans le cadre de cette célébration, nous allions informer les institutions de la République de ce que leur quotidien a désormais cumulé 50 années d’existence, et qu’il s’agit d’un événement à célébrer…». Mieux, la direction générale de l’Onip voudrait bénéficier de l’accompagnement du Ces et d’autres institutions dans le cadre de cette commémoration. Ceci, afin que « l’événement ait l’envergure qu’il faut pour un quotidien» de la taille de « La Nation ».
Le président du Ces s’est réjoui de cette initiative et a accepté d’y apporter sa contribution personnelle ainsi que celle de son institution.
« Le président du Ces ne nous a pas marchandé son soutien. Il a accepté de nous accompagner. Il a reconnu d’ailleurs le bien-fondé de cette célébration, et nous a demandé de ne pas manquer de lui donner l’envergure qu’il faut. Parce que 50 ans dans la vie d’un journal, c’est un événement! Et il faut le célébrer comme cela se doit… », insiste Bertin
Sowakoudé, qui, visiblement, est sorti très satisfait de l’audience avec Augustin Tabé Gbian.
A en croire le directeur général de l’Onip, les manifestations entrant dans le cadre de cette célébration auront lieu courant la deuxième quinzaine du mois d’août 2019n

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 496 fois