Au terme des explications entre les Aigles de Carthage et ceux du Nigeria, pour le compte de la petite finale de la Can Egypte 2019, ce sont les Super Eagles nigérians qui ont eu le dessus (1-0). Comme à leur habitude, ils se sont adjugé la médaille de bronze.

Aigles tout en Bronze. Fidèles à leur habitude de médaillés de bronze, les Nigérians ont remis ça, le 17 juillet dernier, lors de la petite finale qui les a opposés aux Aigles de Carthage. Au vu de leur statut de mondialistes, Tunisiens et Nigérians, crédités de favoris de cette Can, n’ont pas comblé toutes les attentes dans cette rencontre des recalés des demi-finales. Absence d’actions d’éclats et schémas tactiques et/ou jeu plaisant… Les Tunisiens pendant longtemps attentistes et absents de la partie ont simplement subi le jeu face à des Nigérians visiblement affamés d’une place sur le podium. Finalement, ce sont les protégés de Gernot Rohr qui ont eu le dessus, sur le score  d’un but à zéro.
Un sacre qui fait du Nigeria le médaillé de bronze du tournoi, confirmant, s’il en est encore besoin, sa suprématie sur cette 3e  place de la compétition.
Avec ce nouveau titre,  le Nigeria demeure, à ce jour, la seule nation à avoir joué et gagné toutes les petites finales  de la Can auxquelles il a pris part.
En dix-huit participations à une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations sur les 32 éditions, les Super Eagles ont réussi l’exploit de discuter huit petites finales, en les remportant toutes. Soit en 1976, 78, 92, 2002, 2004, 2006, 2010 et 2019. Un record absolu depuis la création, en 1957, de cette compétition continentale par la Confédération africaine de football.
Outre ce titre de médaillés de bronze ou « champions de la petite finale », devenu leur chasse-gardée, les joueurs du pays de Shegun Odegbami, Peter Rufaï, Jay-Jay Okocha, Yekini Rachidi, Emmanuel Amunike et Julius Aghahowa, ont aussi été à quatre reprises finalistes malheureux de la compétition. Battus respectivement en 1984 par le Cameroun (3-1), en 88 par le Cameroun (1-0), en 1990 par l’Algérie (1-0) et en 2000 par le Cameroun (2-2a.p; et 4 t.a.b 3).
Puis ils ont eu également le bonheur de soulever le trophée à trois reprises : 1980 face à l’Algérie (3-0), en 1994 face à la Zambie (2-1) et en 2013 face au Burkina Faso (1-0).
Décidément la médaille de bronze va bien à ces Nigérians comme lot de consolation.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 578 fois