Le match pour la 3e  place de la Coupe d’Afrique des Nations va mettre aux prises  la Tunisie et le Nigeria, ce mercredi 17 juillet au  stade de l'Académie militaire du Caire (Egypte). Battues respectivement par les Lions de la Téranga et les Fennecs de l’Algérie en demi-finale, les deux formations auront à cœur de finir la compétition en beauté.

Les deux sélections vaincues en demi-finale de la Can 2019, la Tunisie et le Nigeria, se donnent rendez-vous, ce mercredi soir, pour le match de classement de la compétition au stade de l'Académie militaire du Caire (Egypte). Ce duel entre deux équipes qui ont bénéficié du même temps de récupération s’annonce comme une rencontre pour terminer la compétition en beauté.
La Tunisie et le Nigeria vont tenter de se consoler avec une troisième place à défaut du titre final, même si ce match présente un enjeu pour le Nigérian Odion Ighalo, meilleur buteur provisoire. Seul en tête du classement avec 4 buts, l'attaquant tentera de distancer le Sénégalais Sadio Mané et les Algériens Riyad Mahrez et Adam Ounas, en embuscade avec trois buts.
Ce match n’est également pas sans enjeu pour  Alain Giresse, le technicien français de la sélection tunisienne. Le coach des Aigles de Carthage n’a pas encore fini sa Can. Il  est apparu ambitieux  en indiquant devant la presse : « Il n'y a que trois places sur le podium, il n'y a que trois équipes auxquelles on attribue les médailles, l'objectif est d'obtenir cette troisième place. C'est toujours un match délicat car il oppose deux équipes qui ont vécu une déception. Il faut beaucoup insister pour remobiliser les joueurs qui peuvent avoir une forme de décompression », a-t-il confié en conférence de presse. Il pourrait rester fidèle à sa composition habituelle en dehors des joueurs blessés et des suspensions pour cumul de cartons jaunes.
Ainsi, la Tunisie pourrait repartir avec Ben Mustapha - Dräger, Bronn, Meriah, Maaloul - Skhiri, Ghandri - Ben Youssef, Msakni, Sliti ou Srarfi – Khazri. Du côté du Nigeria, Gernot Rohr va également aligner son schéma habituel : Akpeyi - Awaziem, Troost-Ekong, Omeruo - Etebo, Ndidi - Chukwueze, Iwobi, Musa - Ighalo.
Gernot Rohr, l'entraîneur des Super Eagles semble moins complexé. Il entend aborder ce match  avec  sérénité. A l’en croire, c’est une rencontre pour offrir du spectacle au public. « C'est un match pour le plaisir et aussi, j'espère, pour le spectacle, a-t-il déclaré. Nos trois dernières rencontres étaient de haut niveau et j'espère que ce match le sera aussi, avec un bon état d'esprit, et que ce sera une bonne fin pour mon équipe », a-t-il laissé entendre. Il a, pour finir, rassuré le public sportif nigérian de ce que les Super Eagles vont remporter la troisième place de la compétition : « Nous avons joué contre l'équipe la plus forte du tournoi mais nous étions aussi très bons, maintenant nous voulons revenir avec la troisième place », a conclu le technicien allemand. Signalons que le Nigeria a déjà fini sept fois médaillé de bronze de la Can contre une fois pour les Tunisiens en 1962.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 569 fois