Le Bénin s’est arrêté, hier, mercredi 10 juillet, en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Le but d’Idrissa Gana Gueye a permis aux Lions de la Teranga de s’imposer face aux Ecureuils pour se qualifier pour les demi-finales du tournoi.

Battus par les Lions de la Teranga par le score de 1-0 en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, les Ecureuils du Bénin quittent la compétition par la grande porte. Du coup, le Sénégal est le premier qualifié pour les demi-finales de la compétition. Les Écureuils ont longtemps résisté aux Lions de la Teranga avant de céder en seconde période après un raid d’Idrissa Gueye. Ils ont fait jeu égal avec les Lions du Sénégal en première partie. En dépit de leur volonté de vaincre, Stéphane Sèssègnon et ses coéquipiers qui se sont montrés deux fois dangereux à la reprise ont fini par s’écrouler.
En témoigne ces temps forts des Ecureuils. A la 49e minute, Cèbio Soukou se joue de
Koulibaly, réussit le grand pont sur le côté droit, s'infiltre dans le camp sénégalais et trouve Poté qui écrase trop sa frappe. Les défenseurs sénégalais s’en sortent de fort belle manière. A la 62e  minute, sur un coup franc très excentré, Soukou cherche le point de penalty. Son centre trouve Olivier Verdon, mais le défenseur central à reculons ne peut mettre de force dans sa tête.  A la 66e  minute, Sabaly sert son gardien en retrait, ce dernier manque sa passe et n'est pas loin de propulser le ballon dans ses propres buts. Le Sénégal se dégage et prend le jeu à son compte après la sortie de Sessi d’Almeida. Le Bénin va craquer au fil du temps. A la 70e minute, Idrissa Gana Gueye va trouver la faille dans la défense béninoise pour inscrire l’unique but de la partie. Le jeu deviendra complexe pour les Béninois qui vont subir la pression des Lions de la Teranga. A la 76e  minute,   Mané réussit un beau sombrero sur Allagbé avant de tenter une demi-volée. La balle est contrée par un défenseur béninois avant d’être sortie finalement par Emmanuel Imorou sur la ligne de but.
Le tournant du match aura été le carton rouge infligé à
Olivier Verdon à la 82e minute. Il est logiquement expulsé après avoir descendu Gueye qui filait droit une fois encore vers le but béninois. En infériorité numérique, les Ecureuils du Bénin vont jeter toutes leurs forces dans la bataille sans parvenir à égaliser. Ils finiront par tomber les armes à la main. Auteurs d’un parcours élogieux jusqu’en quart de finale pour la première fois, les Béninois pourront être fiers d’avoir joué les trouble-fêtes jusqu’au bout. En demi-finale, les coéquipiers de Sadio Mané affronteront le vainqueur de la rencontre entre Madagascar et la Tunisie le dimanche 14 juillet prochain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 548 fois