Christian HOUNONGBE

Dans le second duel du groupe F, le Ghana s’est débarrassé de la Guinée-Bissau par le score de 2-0. Le capitaine des Black Stars André Ayew et Thomas Pathey ont permis au Ghana de prendre la tête du groupe F pour filer en huitièmes de finale.

Emmenés par leur capitaine, André Ayew, les Black Stars se sont imposés, ce mardi 2 juillet, à Suez, par le score de  2-0 face aux Djurtus de la Guinée-Bissau. Favori de cette rencontre, le Ghana a dû attendre la deuxième mi-temps avant de faire la différence face au petit poucet du groupe. Comme face au Bénin, lors de la deuxième journée, les Djurtus tactiquement en place et sans complexe ont créé beaucoup d’ennuis aux Black Stars dès l’entame. A l’aise, ils posent quelques difficultés aux Ghanéens qui font tourner le ballon dans leur moitié de terrain avant de jouer sur les couloirs avec Samuel Owusu à droite et Owusu Kwabena à gauche. Les Lycaons vont se faire signaler dans le match suite à des contres. Mais, le gardien ghanéen, Richard Ofori, télescope l’attaquant adverse, Joseph Mendes. L’occasion la plus nette intervient à la 18e  minute lorsque, sur une contre-attaque bissau-guinéenne, Piqueti Djassi voit sa frappe à l’entrée de la surface de réparation renvoyée par la barre transversale. La réaction des Black Stars n’a pas tardé. Avec un contre sur le flanc droit, André Ayew trouve Samuel Owusu dont le tir, dans la surface de réparation, est remis en jeu par le montant du gardien Jonas Mendes.
Une première période équilibrée, mais les Ghanéens reviennent des vestiaires avec de belles intentions. A la 46e minute, les Black Stars font la différence. Le capitaine du Ghana André Ayew part tout seul dans le couloir gauche, se joue du dernier défenseur dans la surface de réparation et d’une frappe du droit, ouvre la marque (1-0). Menée au score, la Guinée-Bissau pousse mais est prise de court à la 72e  minute. Suite à un sprint de Wakaso Mubarak sur le flanc gauche, le joueur centre dans la surface et Thomas Partey reprend pour le deuxième but ghanéen (2-0). C’est sur ce score que les Black stars vont s’imposer pour obtenir logiquement leur ticket pour les huitièmes de finale. Ils ravissent ainsi la première place du groupe F aux champions en titre, tenus en échec par les Béninois. Très remuant dans cette partie,
Wakasob Mubarak a été désigné homme du match Total.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 515 fois