L’Association sportive du Port autonome de Cotonou et l’Ecole supérieure d’Administration, d’Economie, du Journalisme et des Métiers de l’Audiovisuel sont les finalistes de l’édition 2019 de la Coupe du Bénin de football. Elles ont obtenu leur billet en se débarrassant respectivement de la Jeunesse athlétique de Cotonou et de Béké de Bèmbèrèkè.

Les finalistes de la Coupe du Bénin de football sont connus depuis mercredi 5 juin dernier, après les matchs des demi-finales. L’Association sportive du Port autonome de Cotonou (Aspac) et l’Ecole supérieure d’Administration, d’Economie, du Journalisme et des Métiers de l’Audiovisuel (Esae) ont réussi à tirer leur épingle du jeu en se qualifiant pour la grande finale de la compétition prévue pour le 16 juin prochain. Vainqueurs des Buffles du Borgou en quarts de finale, les Portuaires viennent d’accéder au dernier round en éliminant la Jeunesse athlétique de Cotonou au stade municipal de Lokossa par le score de 1-0. Au stade de Bohicon, Esae a réussi à arracher son billet pour la finale au terme du duel qui l’a opposé à Béké de Bèmbèrèkè. Une rencontre difficile car les deux formations n’ont pas pu se départager à la fin du temps règlementaire. Menés au score par Béké, les poulains de Richard Bio Faradito ont réussi à égaliser (2-2) avant de remporter lors des épreuves fatidiques des tirs au but. Auteur d’un parcours élogieux lors de la compétition, Esae devra en découdre avec les poulains de Luc René Messanh le 16 juin prochain. Dans cette confrontation pour le titre, les Portuaires partent favoris lorsqu’on sait qu’en deux rencontres cette saison, l’Aspac totalise une victoire et un nul sur la formation d’Esae. En effet, les protégés de Clément Adéchian ont subi la loi des Portuaires au premier tour de la Vitalor-Ligue 1 par le score de 2-1 avant d’être neutralisés (1-1) au retour lors de la 28e journée de la compétition.
L’entraîneur de l’Aspac, Luc Réné Messanh fait déjà le pari de remporter cette compétition pour participer à la Coupe de la Confédération africaine de football (Caf ) à défaut d’être champion de la Vitalor-Ligue1 pour disputer la Ligue des Champions de la Caf. « Nous pensons que nous sommes en train d’atteindre l’un de nos objectifs à savoir remporter la Coupe du Bénin ou être champion pour prendre part à une des compétitions africaines », a-t-il déclaré. A l’en croire, l’Aspac jouera son va-tout pour décrocher le graal le 16 juin prochain au stade René Pleven de Cotonou. Mais, c’est sans compter sur l’entraîneur d’Esae Richard Bio Faradito et son staff qui ont réussi à déjouer tous les pronostics à cette étape de la compétition.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 715 fois