Armand Hounsou est bel et bien candidat aux prochaines élections à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Faisant partie des trois personnes à être sur le bulletin de vote, dans la catégorie audiovisuelle, il affûte ses armes pour se compter parmi les prochains conseillers de la Haac.

Et pour y arriver, Armand Hounsou décline sa vision en trois axes fondamentaux. D’abord, il s’agira, selon lui, de soigner l’image de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), ensuite de renforcer les capacités des professionnels des médias, et enfin d’améliorer le paysage médiatique du Bénin. « C’est donc sous cette triple thérapie que je souhaite rassembler tous les professionnels des médias du Bénin de tous les ordres (presse écrite, radiodiffusion, télévision et ceux de l’internet). C’est également le sens de ma candidature à la prochaine mandature de la Haac », a-t-il ajouté.
Armand Hounsou explique par ailleurs qu’il mettra également en œuvre des stratégies énergiques en vue de permettre à la presse béninoise de jouer son rôle de vecteur de développement, de défense de la démocratie et des libertés publiques, tout en informant et en divertissant le public.
Il note que le défi de la presse béninoise aujourd’hui est également celui d’une génération, la jeune génération qui doit puiser dans l’histoire de la presse afin de redorer le blason d’une profession de plus en plus sinistrée alors que le monde, village planétaire, bouge à grande vitesse.

Par Isidore Alexis GOZO (Stag.) et Alexis METON

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 706 fois