La communauté musulmane de Sadognon à Porto-Novo a bénéficié, jeudi 23 mai, d’un appui de la Fondation Etisalat, dans le cadre du mois du ramadan. D’importants lots de vivres leur ont été offerts par ces temps où les musulmans du monde entier observent avec foi, l’une des principales recommandations du livre saint. Le geste de la fondation a été accueilli avec une ferveur inhabituelle et une pluie de prières.

Prières et invocations à Allah, versets coraniques… La communauté musulmane de Sadognon à Porto-Novo s’est montrée particulièrement reconnaissante à l’endroit de la délégation de la Fondation Etisalat, venue dans la matinée du jeudi 23 mai, lui faire d’importants dons de vivres dans le cadre du jeûne musulman. Comme à ses habitudes, elle est allée apporter un peu de joie à cette communauté par ces moments de piété. On peut dire que la Fondation Etisalat y est allée les bras lourdement chargés. Des dizaines de cartons de vivres composés essentiellement de riz parfumé, de sucre, de thé, de chocolat, de café, de lait… ont été offerts à l’occasion.
Dolores Chabi Kao, secrétaire exécutive de la Fondation Etisalat Bénin, rappelle que c’est une tradition au niveau de la structure, non seulement d’aider ceux qui sont dans le besoin, mais aussi de soutenir la communauté musulmane à l’occasion du mois de jeûne.
« C’est un geste social pour permettre aux musulmans de faire le jeûne dans de bonnes conditions. Nous sommes venus accompagner la communauté musulmane et lui apporter notre soutien »,
explique-t-elle. Seulement, insiste-t-elle, il y a une nuance à faire entre les actions du réseau Moov Bénin dont émane la fondation, à l’endroit de ses abonnés et le présent geste de la fondation. Dolores Chabi Kao indique à ce propos que le réseau Moov agit à l’endroit de ses abonnés musulmans pendant que la fondation elle, cible des musulmans sans tenir compte de leurs affinités avec le réseau. Selon ses explications, point n’est besoin d’être abonné au réseau Moov avant de jouir des dons de la Fondation Etisalat Bénin. Et c’est bien ce qui a eu lieu dans la matinée de ce jeudi. Sortis massivement, les musulmans de ce quartier défavorisé de Porto-Novo sont rentrés chez eux les bras chargés de vivres. Ils peuvent ainsi, chaque jour, pour le temps de carême restant, répondre valablement à cette exigence de leur religion sans se soucier de quoi disposer pour rompre le jeûne.

Le sens du partage…

Le geste est fort apprécié par les responsables de ladite communauté dans la cité des Aïnonvi. Sadikou Bouraïma Samory, représentant de l’imam central de Porto-Novo n’avait pas assez de mots pour dire sa gratitude aux donateurs. « Nous sommes tellement contents et heureux de ce geste de la Fondation », introduit-il. « Nous sommes dans un mois de partage, et cette action à l’endroit de personnes défavorisées touche particulièrement la communauté musulmane de Porto-Novo. C’est une manière d’aider ceux qui n’en ont pas. Le carême existe depuis la nuit des temps. Tous les prophètes ont jeûné », poursuit-il. L’Islam, détaille Sadikou Bouraïma Samory, a cinq piliers fondamentaux et le jeûne une fois l’an qui en est le troisième fait partie des trois piliers obligatoires. « Ce mois est pour aider les pauvres et pour sentir un peu comment vivent ceux qui sont dans le besoin. Toute action généreuse au cours de ce mois est particulièrement bénie. Ceux qui dépensent leurs sous dans les pauvres pendant le carême sont bénis », lance le représentant de l’imam central de Porto-Novo, un peu comme pour dire combien heureux et bénis sont les responsables de la fondation Etisalat pour leur geste fraternel. Geste fraternel, mais aussi d’amour qui ne s’arrêtera pas en si bon chemin.
Si le choix n’est que le fruit d’un pur hasard et n’est motivé par aucune particularité en dehors du besoin d’assistance à des populations dans le besoin, les initiatives du genre se multiplieront encore et encore, promet Dolores Chabi Kao. Des promesses, Edouard Noutaïs, chef vente indirecte Ouémé-Plateau du réseau Moov Bénin en fait aussi. Pour lui, il y aura toujours des actions à l’endroit de la population, tant que le réseau disposera de moyens pour le faire. Et pour cette raison, il invite les abonnés à consommer et à demeurer fidèles aux produits de Moov Bénin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 618 fois