Dans le cadre du jeûne du Ramadan, le réseau de téléphonie mobile Moov Bénin, à travers sa fondation Etisalat Bénin, est allé soutenir les fidèles musulmans de la mosquée centrale de Dassa- Zoumè. C’était hier, mardi 21 mai, au cours d’une cérémonie de remise de vivres à une centaine de musulmans de cette mosquée, sous l’égide de la secrétaire exécutive de cette fondation, Dolorès Chabi Kao.

Des sacs de riz, des cartons de sucre, des boîtes de café, de Milo, de lait, des bidons d’huile, des paquets de thé, etc. C’est ce à quoi les fidèles musulmans de la mosquée centrale de Dassa- Zoumè ont eu droit hier.
Selon la secrétaire exécutive de la fondation Etisalat Bénin, Dolorès Chabi Kao, la cible dans cette opération de don n’est composée que de personnes vulnérables. Mais, elle explique que ce n’est pas seulement cette catégorie de personnes qui est prise en compte par les opérations de dons de sa fondation.
« Nous faisons aussi des dons aux abonnés du réseau Moov Bénin », souligne-t-elle, avant de faire remarquer que c’est le volet social de l’opération qui a eu lieu à la mosquée centrale de Dassa-Zoumè. Car, il s’agit de personnes qui ne sont pas nécessairement des abonnés du réseau Moov Bénin, mais qui n’ont pas assez de moyens pour supporter cette période de jeûne du Ramadan.
« Nous avons la chance de voir Moov Bénin dans nos quatre murs ce mardi 21 mai pour nous donner des vivres dans le cadre du jeûne du Ramadan », se réjouit le président de la mosquée centrale de Dassa-Zoumè, El Hadj Soulémane Olabodi qui s’est confondu en remerciements envers le réseau Moov Bénin. Car, dit-il, « Nous avons vu beaucoup de choses comme le riz, le sucre, le lait, le café, l’huile, le thé, etc. ».

Des remerciements

El Hadj Soulémane Olabodi déclare qu’il ne sait pas comment remercier une fois de plus Moov Bénin dans la mesure où les responsables de la fondation Etisalat ont voulu que les vivres soient donnés à cent fidèles musulmans de la mosquée.
« Nous allons gérer les vivres pour que les cent fidèles musulmans des deux sexes puissent vraiment en bénéficier», promet le président de la mosquée. Pour lui, ces vivres sont d’un grand secours pour les bénéficiaires.
« Pendant cette période de jeûne, nous mangeons beaucoup », déclare El Hadj
Soulémane Olabodi qui estime que ce geste de Moov Bénin vient soulager les bénéficiaires.
Et de souhaiter que cette aide vienne régulièrement dans la mesure où en cette période de Ramadan, ça se partage dans la beauté et la joie.
Pour sa part, l’imam de la mosquée centrale de Dassa- Zoumè, Adam Baloubi, a manqué de mots pour remercier Allah qui a béni, selon lui, ce mois de Ramadan. Car, au cours de ce mois, indique-t-il, les gens aiment faire des gestes comme Moov Bénin l’a fait ce mardi. « Nous sommes très ravis et très contents », se réjouit-il, avant de rappeler que le prophète Mahomet promet le paradis à celui qui donne à manger et à boire pendant cette période de jeûne.
Au nom de la communauté musulmane de cette mosquée, des membres du comité de gestion et des responsables à divers niveaux, l’imam Adam Baloubi a salué le geste de Moov Bénin à travers la fondation Etisalat. Une action qui, dit-il, restera gravée dans l’histoire de la mosquée.
Après la mosquée centrale de Dassa-Zoumè, la remise de vivres, selon Dolorès Chabi Kao, se poursuivra dans les prochains jours dans le département de l’Ouémé.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 600 fois