Le quatorzième dossier au rôle de la première session criminelle du Tribunal de première instance de Cotonou porte sur des faits de viol. L’audience s’est ouverte dans l’après-midi du mardi 14 mai en présence de l’accusé Innocent Palou qui s’est retrouvé sans conseil. Le dossier a donc été renvoyé.

Le droit de tout prévenu à un avocat pour sa défense, est sacré. C’est en vertu de ce droit pour tout accusé et du devoir pour le ministère public de mettre un avocat à la disposition de tout prévenu sans conseil, que le procès du quatorzième dossier n’est pas allé à son terme. En effet, l’accusé, le nommé Innocent Palou, s’est effectivement présenté à la barre. Mais il n’était assisté d’aucun avocat pour sa défense. Le Tribunal de première instance de Cotonou siégeant en matière criminelle a pris acte du défaut d’avocat et suspendu l’audience après avoir annoncé le renvoi de l’affaire.
« Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public durant lequel toutes les garanties nécessaires à sa libre défense lui auront été assurées », dispose d’ailleurs la Constitution du Bénin en son article 17.
Le mis en cause, Innocent Palou est poursuivi pour viol et a été mis en détention le 29 février 2016. Il devra attendre la reprogrammation de l’audience pour être fixé sur son sort. Il est tout de même évident que le Tribunal connaîtra de cette affaire avant le terme de la présente session criminelle qui prend fin lundi 20 mai prochain n

Composition du Tribunal

Président : Ghislaine Batcho
Zodéhougan

Assesseurs :

Ambroise Adjiboyé
Nadjimou Gado
Aubert Kodjo
Valentin Kpako

Ministère public : Antoine Abévi

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 674 fois