Depuis quelques journées, les Buffles du Borgou sont en difficulté dans le championnat national de football, Vitalor Ligue 1. Aux prises avec Tonnerre FC, samedi 11 mai dernier au Stade Paulin Tomanaga de Bohicon, à l’occasion de la 30e journée, le champion en titre et actuel leader de la compétition a été battu (1-0). Cette nouvelle défaite vient en ajouter aux inquiétudes qui se font de plus en plus manifestes au sein du club.

Entraînés par Bruno Goudjo Adula alias Mourhino, les Buffles du Borgou ne sont pas au mieux de leur forme, au cours de cette phase retour du championnat national de football de Ligue 1. Face à l’équipe du Tonnerre FC de Bohicon, samedi 11 mai dernier au stade Paulin Tomanaga, ils ont concédé leur quatrième défaite d’affilée, poursuivant ainsi leur descente aux enfers. Depuis quelques jours, ils ne cessent de prendre l’eau de toutes parts. C’est à croire que les protégés du président Laurent Gnansounou sont en plein doute. Si la saignée ne s’arrête pas, on ne serait pas surpris de voir l’équipe basculer dans une crise. Avant Tonnerre FC, c’est l’équipe de l’Upi Onm qui lui avait déjà fait la fête (1-0) sur ses propres installations à Parakou, lors de la précédente journée.
En effet, après avoir démarré la compétition sur les chapeaux de roues, les Buffles sont en train de se mélanger les pédales à quelques journées de la fin. Parlant de compétition, ils avaient pourtant donné l’impression de la survoler. C’est à croire qu’ils sont désormais essoufflés, alors qu’il s’agit bien d’une course de fond. Quand sur son banc, Bruno Goudjo Adula commence par être dépassé par les évènements, ce sera une bonne opportunité offerte aux poursuivants immédiats des Buffles. Ce qui relance davantage la course pour le titre. Pour cette conquête, ils sont nombreux à être concernés. Il s’agit en l’occurrence des Béké FC de Bembèrèkè et des Panthères FC de Djougou. A l’affût, l’Aspac et les Dragons de l’Ouémé ne manquent également pas d’ambitions.
Pendant que les Buffles accusent le coup, en Vitalor Ligue 2, les représentants de Parakou continuent de maintenir le cap. Le Réal Sport de Parakou du président Tundé Yébadokpo s’est contenté du service minimum (1-0) face à Delta FC de Glazoué, samedi 11 mai dernier lors de la 30e journée. Il reste toujours en tête du classement. Quant à l’équipe du Dynamo FC de Parakou, elle a ramené le point du match nul de son expédition au stade Atchoukouma de Djougou, face à Tanéka FC. Au même moment, Zazira FC de Parakou prenait le meilleur (1-0) sur les Mambas Noirs.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 772 fois