Le hall de réception de la Grande Chancellerie de l’Ordre national du Bénin a abrité, ce lundi 8 avril, la cérémonie d’admission dans les divers Ordres nationaux de 19 nouveaux membres. Ils relèvent de divers corps de métiers allant des enseignants aux personnels d’appui, en passant par les administrateurs et les inspecteurs du Trésor.

Port de l’insigne selon le grade, accolades et remise des certificats sont les actes posés par la Grande chancelière de l’Ordre national du Bénin à l’endroit de chacun des 19 récipiendaires pour consacrer leur réception dans l'ordre national du Bénin. I s'agit là de l’expression de la reconnaissance de la nation pour service rendu durant 30 ans de carrière.
Dans son adresse, Koubourath Osséni, Grande chancelière de l’Ordre national du Bénin, a présenté brièvement chacun des heureux récipiendaires au travers de leur parcours académique et professionnel. Elle a également mis en relief les actions d’éclat qui motivent leur citation dans les divers ordres. A l’occasion, elle est revenue notamment sur l’importance de l’éducation. Selon elle, « La République honore aujourd’hui les maçons de l’avenir. Ils ont appris à des filles et des garçons de plusieurs générations à lire, à écrire et à compter. Quand l’éducation est assurée et améliorée, de nombreux autres domaines de la vie sociale sont positivement impactés. En peu de mots, l’éducation a le pouvoir de rendre le monde meilleur » souligne-t-elle. La cérémonie de décoration, soutient-elle, encourage l’action des uns et des autres pour une éducation de qualité. « Elle exalte leur sacrifice quotidien »,
note-t-elle, ajoutant qu’être reçu dans les divers ordres nationaux est un privilège auquel tout le monde ne peut accéder. A l’en croire, c’est la plus haute distinction qu’un Etat décerne à ses valeureux citoyens, à tous ceux et celles qui défendent les valeurs qui fondent la République et consolident la nation. Après cette étape, elle a remis à chacun des récipiendaires ses attibuts.
Au nom de ses pairs, Martine Aholomè Houékandé, institutrice à la retraite, a remercié le Grand Maître de l’Ordre, Patrice Talon, président de la République, sans l’aval de qui la cérémonie ne saurait être organisée; l’ensemble des Conseillers de l’Ordre pour avoir accepté leurs dossiers; les divers supérieurs hiérarchiques pour avoir proposé leurs dossiers et les collaborateurs ainsi que leurs familles respectives pour les privations causées et subies au cours de leur carrière.
Au total, deux récipiendaires ont été admis dans l’Ordre national du Bénin au grade d’officier, quinze dans l’Ordre du mérite du Bénin au grade de chevalier et deux dans l’Ordre du mérite social au grade de chevalier et de commandeur.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 451 fois