La mise en œuvre du projet d’accès à la télévision par satellite pour 200 villages a été l’un des sujets phares du conclave gouvernemental, ce mercredi 27 février. Le Conseil a exhorté dans cette perspective le ministre de l’Economie numérique et de la Communication à mettre le pied à l’étrier pour davantage de diligence dans la mise en œuvre dudit projet initié en partenariat avec la coopération chinoise.

Il s’agira d’installer dans chacun des 200 villages retenus, et non encore couverts par le programme de la Tnt, deux vidéoprojecteurs avec décodeur intégré, et un poste téléviseur numérique de 32 pouces pour les lieux publics. Ce qui leur permettra de recevoir gratuitement 21 chaînes de télévision pendant les 5 ans que durera le projet. Outre les places publiques, des foyers bénéficieront de kits de réception par satellite, munis de téléviseurs. Grâce à ces équipements, ils recevront sans frais pendant 2 mois, 33 chaînes y compris la chaîne nationale. Ainsi parés, ces foyers pourront souscrire à un abonnement d’un coût forfaitaire destiné à l'entretien des équipements, car le projet a un caractère social et inclusif.
Une façon pour le gouvernement, notamment le ministère de l’Economie numérique et de la Communication, de réduire la fracture d’accès au service audiovisuel, en sus de la révolution numérique. Il s’agit de créer des liens entre les Béninois, de permettre à chacun d’eux où qu’il soit de se sentir attaché à son pays. Une forme d’expression de solidarité nationale à l’égard des couches vulnérables, en général tenues en marge des progrès, en l’occurrence les agréments qu’offre la télévision numérique et contribuant au bien-être des populations.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1282 fois