La Fondation Claudine Talon, grâce à l’appui de l’Ong internationale Justice Trading, soutient les personnes vivant avec le Vih/Sida. C’est à travers la réception d’un important lot d’antirétroviraux et des médicaments essentiels pour le traitement des infections opportunistes, ce lundi 11 février. Ce geste est une réponse aux recommandations de la Table ronde de Cotonou sur l’élimination de la transmission de la mère à l’enfant et la prise en charge pédiatrique, organisée en juin 2018 par la Fondation.

La Table ronde de Cotonou sur l’élimination de la transmission de la mère à l’enfant du Vih et la prise en charge pédiatrique, organisée par la Fondation Claudine Talon en juin dernier, porte ses fruits en faveur des personnes vivant avec le Vih. Cela s’est matérialisé ce lundi avec la dotation en antirétroviraux et en médicaments pour lutter contre les infections opportunistes. C’est un geste de la société internationale Justice Trading à travers la Fondation Claudine Talon au profit des personnes infectées. D’un coût global de 2 275 080 de dollars US, ce don est constitué des Arv et des IO.
Il contribuera aux efforts quotidiens des praticiens pour le bien-être des femmes béninoises et de leurs enfants, souligne le représentant de la Fondation Claudine Talon, le professeur Blaise Ayivi.
Il est établi que tout programme de lutte contre le Sida ne peut exister sans les intrants, se convainc la coordonnatrice du Programme sectoriel de lutte contre le Sida, Flore Gangbo, pour souligner la pertinence du présent don. « La prise en charge du Vih/Sida inclut l’utilisation des antirétroviraux. Le traitement par les Arv, lorsqu’il est efficace permet de supprimer la charge virale, de réduire la transmission du Vih d’une personne à l’autre, notamment de la mère à l’enfant, d’améliorer la qualité de vie du porteur du virus », explique-t-elle, appréciant, par ailleurs, les différents appuis du chef de l’Etat, Patrice Talon et du Fonds mondial dans le cadre de la riposte contre le Vih.
Les médicaments réceptionnés soulagent, non seulement les bénéficiaires, mais ils aideront également le Bénin à obtenir les résultats escomptés à l’échéance 2020. « Au 31 décembre 2018, seulement 34% des personnes vivant avec le Vih sont mises sous traitement. Le Bénin s’étant inscrit dans l’objectif 90-90-90, cet apport de la Fondation Claudine Talon vient à point nommé pour mettre nos patients sous Arv et permettre au Bénin d’être au rendez-vous des trois 90 en 2020 », se réjouit le représentant du ministre de la Santé, Achille Batonon.
Le soutien de la Fondation Claudine Talon est fort apprécié en ce sens qu’il témoigne de son intérêt pour l’atteinte des 90-90-90. Ce geste est le signe de sa sensibilité et de son soutien aux personnes vivant avec le Vih (Pvvih). Les bénéficiaires, à travers la coordonnatrice du Programme sectoriel de lutte contre le Sida, Flore Gangbo, rassurent de l’utilisation efficiente et rationnelle des médicaments.
L’enthousiasme des Pvvih est manifeste. « Ce don constitue un appui au gouvernement qui œuvre inlassablement en faveur de la lutte contre le Vih. Le geste nous rassure que désormais, le monde communautaire béninois doit faire confiance aux dirigeants du pays, en particulier à la première dame », s’exclame le président du Réseau béninois des Pvvih, Valentin Nassara.
La remise officielle des médicaments coïncide avec la Journée mondiale du malade. Occasion pour la première dame, Claudine Talon, de faire parler une fois encore son cœur de mère à travers son représentant : « Mon souhait est que les soins respectent les normes dans nos formations sanitaires. Je prie Dieu pour que chaque malade retrouve rapidement son bien-être physique, mental et social ».

La nature du don

Les médicaments offerts par Justice Trading par le biais de la Fondation Claudine Talon sont composés essentiellement des Arv et IO. Dans la première catégorie, il s’agit de la Ténofovir-emtricitabine-Efavarenz 300-200-600 mg bt 30 comprimés (TEE) 2500 boîtes de 60 comprimés ; de la zidovudine-Lamivudine-névirapine 300-150-200 mg bt 60 comprimés (Duovir-N), adulte 22 500 boîtes comprimés. Le lot des IO est constitué de Fluconazole 150 mg : 6000 boîtes de 100 comprimés et de la Ciprofloaxine 250 mg : 5000 boîtes de 100 comprimés.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1491 fois