Le gouvernement a pris connaissance, au cours du Conseil des ministres du mercredi 30 janvier, du rapport de vérification de la gestion administrative, commerciale, financière et comptable de la société Bénin-Tracteurs Sa de novembre 2015 à octobre 2017. De nombreux manquements révélés.

« Prendre les mesures qui s'imposent pour corriger toutes les anomalies relevées ». C’est la principale recommandation faite par le Conseil des ministres à l’endroit des ministres concernés par la gestion de la société Bénin-Tracteurs Sa sise à Ouidah. Cette décision fait suite à une mission de vérification dépêchée au niveau de ladite société. Mission dont le rapport révèle des dysfonctionnements et des insuffisances préoccupants quant à la constitution même de la société et à sa gestion, indique le compte rendu du Conseil des ministres.
« Les constats effectués révèlent, entre autres, une production mensuelle d'environ 21 tracteurs seulement, contrairement à l'engagement de la société d'en produire au moins 100 par mois pendant la première année d'exploitation de la chaîne d'assemblage, et des pertes cumulées s'élevant à la somme de 1.419.999.419 F Cfa en deux ans d'exercice, soit 141,90 % du capital social ».
Une situation préoccupante qui a motivé les instructions données aux ministres concernés pour faire la lumière sur la situation et surtout corriger toutes les anomalies relevées.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2540 fois