Le maire de Dangbo, Mathias Kouwanou, a soutenu une séance de prière dite par les pasteurs des églises évangéliques de la 20e circonscription électorale réunis au sein du Réseau ministériel d’intercession pour la nation (Rmin). Ces derniers ont prié pour le président de la République, Patrice Talon et la paix, nécessaire en cette veille des élections législatives du 28 avril prochain.

Des pasteurs des églises évangéliques de la 20e circonscription électorale réunis au sein du Réseau ministériel d’intercession pour la nation (Rmin) intercèdent pour la paix au Bénin. Ils ont prié pour le président de la République, Patrice Talon, les présidents des institutions de la République et autres autorités politico-administratives du pays sans oublier la population pour que la paix puisse continuer de les habiter. Cette séance de prière a été soutenue par le maire de Dangbo, Mathias Kouwanou alias Akoma, soucieux de la paix au Bénin, surtout par ces temps de fièvre électorale. La cérémonie s'est tenue à la Maison des jeunes d’Avrankou. C'est la deuxième du genre après celle organisée en octobre 2018 à Akpro-Missérété, toujours par le Rmin. La séance de prière a été dirigée par le coordonnateur du Réseau, Alain Tohounkpin. A l’occasion, pasteurs et fidèles évangéliques ont imploré la protection divine sur le Bénin, puis invoqué le Saint-Esprit à éclairer le président de la République, Patrice Talon, afin qu’il puisse diriger le pays dans la paix et l’union. « Pour une deuxième fois, nous venons de montrer à la face du monde, notre souci d’intercéder pour le Bénin. Notre objectif est la paix dans le pays d’une part, et aider le chef de l’Etat, d’autre part, à bien accomplir son mandat et ce, pour des victoires plus éclatantes », précise Alain Tohounkpin. C'est la raison pour laquelle « nous nous attelons à la prière afin de contribuer, à notre manière, au bien-être du pays, notre patrie, celle qui nous a vus naître », a déclaré Alain Tohounkpin, coordonnateur du réseau. Actualité des législatives oblige, le prédicateur a souhaité que tous les acteurs impliqués soient habités par l’Esprit-Saint pour que ces opérations électorales se passent dans la sérénité, la quiétude et la convivialité. Le maire de Dangbo, Mathias Kouwanou, membre du bureau politique national du Bloc républicain, a saisi l'occasion pour confier ses intentions à Dieu dans le cadre des élections législatives du 28 avril prochain. Il n’a pas manqué de lancer un appel de tolérance aux populations et aux acteurs politiques pour que la période électorale se passe bien. Mathias Kouwanou salue l’initiative du Réseau à qui il demande de continuer de prier le Seigneur, de jeûner et de faire tous les sacrifices pour que Dieu adoucisse les cœurs et le langage des acteurs politiques. Ceci afin que « les campagnes électorales soient des périodes de réjouissances et de liesse populaire au Bénin », souligne le maire de Dangbo. Il a par ailleurs fait remarquer que le pouvoir est d’essence divine et seul Dieu désigne et consacre les chefs.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2683 fois