Les enfants de l’orphelinat de Sakété bénéficient désormais d’un meilleur cadre de vie grâce à la Fondation de la Bank of Africa Bénin (Boa-Bénin) qui leur a fait don d’un dortoir équipé et digne du nom. Le joyau a été mis en service ce mardi à Sakété.

Un dortoir de 80 places avec une salle d'infirmerie et une salle de permanence entièrement équipées en mobiliers et matériel médical ; une cuisine externe ; un mini-champ solaire photovoltaïque protégé par une clôture grillagée ; un mini-château équipé d’un système d’exhaure solaire et un local technique servant d’abri aux équipements solaires. C’est l’ensemble du don fait par la Fondation de la Bank of Africa Bénin à l’orphelinat de Sakété créé en 2007 par la Congrégation des sœurs de Saint Augustin du Bénin. L’infrastructure socio-communautaire a coûté la somme de 117 millions F Cfa, toutes taxes comprises. Elle a été officiellement mise en service ce mardi par le président de la Fondation Boa-Bénin, Benoît Maffon. Cette inauguration sera suivie de celles deux autres orphelinats qui seront mis en service dans les tout prochains jours à Bassila et à Tchoumi-Tchoumi dans la commune de Natitingou, sans oublier la mise en service également du centre vie Ecole de Matéri, souligne-t-il. Ces différentes réalisations, à en croire Benoît Maffon, viennent s’ajouter aux nombreuses infrastructures socio-communautaires érigées ces dix dernières années par la Fondation Boa-Bénin notamment à Cotonou ; Klouékanmè; Pobè; Bonou; Allada; Natitingou; N’Dali; Gogounou; Ouaké; 

Aplahoué; Sô-Ava; Comè; Covè; Toffo et Ouèssè. Elles constituent la matérialisation de la philosophie et de la stratégie d’entreprise citoyenne de la Bank of Africa Bénin, filiale du Groupe Bmce constitué de vingt-cinq sociétés dont dix-sept banques installées dans dix-sept pays en Afrique et très engagé dans le développement et le progrès du continent, précise le président de la Fondation Boa-Bénin. Il explique que c’est cette philosophie qui sous-tend les actions caritatives de sa fondation engagée sur le terrain notamment dans la construction de classe, de maternité, de dispensaire et d’orphelinat, tous concourant à rendre la fréquentation de l’école, de la maternité, du dispensaire et de l’orphelinat aisée, agréable et attractive pour les usagers.

Plus de 3 milliards F Cfa investis

Aussi, ces œuvres visent-elles à aider les personnes ou les groupes sociaux les plus vulnérables à mieux vivre, à acquérir ou à persévérer leur autonomie et à s’adapter au milieu environnemental, précise-t-il. Nous nous approprions au Groupe Bank of Africa/Bmce, l’adage selon lequel ''La vie est bonne quand on est heureux mais elle est encore meilleure quand d’autres sont heureux grâce à nous'', soutient Benoît Maffon. Ainsi, en dehors des domaines de la santé et de l’éducation à travers la construction de salles de classe et de don de fournitures scolaires par le biais de l’opération « Tous à l’école » pour accompagner les parents dans les dépenses scolaires, la Fondation s’investit également dans les œuvres sociales, l’art et la culture. Pour Benoît Maffon ,l’ensemble des investissements de la Fondation les dix dernières années dans ces différents domaines est évalué à plus de trois milliards F Cfa.
Recevant les clés du joyau, la responsable de la Congrégation des sœurs de Saint Augustin de Sakété, la sœur Constance Flore Toboula remercie la Fondation Boa-Bénin d’avoir favorablement répondu à la demande de l’orphelinat qui s’occupe des enfants en situation difficile surtout ceux dont les mères meurent lors de l’accouchement ou quelques mois après. Le centre les prend entièrement en charge notamment pour leur scolarisation, leur suivi dans les études et leur réinsertion dans leur famille si possible. Ce joyau améliorera significativement les conditions de vie des pensionnaires du centre, se réjouit la sœur Constance Flore Toboula. La responsable de l’orphelinat, la sœur Marie-Stella Lafia, promet de faire un très bon usage de ce joyau qui vient renforcer les capacités d’accueil du centre, le tout premier installé à Sakété par la Congrégation des sœurs de saint Augustin du Bénin créée le 22 août 1968 par Feu cardinal Bernardin Gantin. Le maire de Sakété, Pierre Adéchi, n’a pas tari de mots pour dire toute sa gratitude à la Fondation Boa-Bénin et tout le Groupe Bmce pour sa vision humanitaire qui cadre bien avec les ambitions de son conseil communal.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2420 fois