Dans le cadre du Recensement national de l’agriculture (Rna), les membres des organes techniques de l’opération se sont réunis en atelier, ce jeudi 20 septembre à l’Infosec de Cotonou. Au menu des travaux, la validation de la stratégie globale du module de base du recensement

Les membres des commissions et organes techniques installés dans le cadre du Recensement national de l’agriculture se sont retrouvés pour procéder à la validation de la stratégie globale du module de base de l’opération. C’est l’occasion pour Césaire Ajavon, directeur de la Statistique agricole et coordonnateur du bureau central du Rna de présenter le bien-fondé de cet atelier qui constitue une étape importante avant le lancement des travaux de terrain de recensement. « Nous allons élaborer et adopter la stratégie globale avant le démarrage des opérations sur le terrain », a-t-il déclaré. Pendant deux jours, les participants devront mettre en place les outils nécessaires au bon déroulement de ce recensement. C’est pourquoi il les a invités à contribuer activement aux travaux afin que cet atelier aboutisse à de meilleures résolutions.

En qualité de président du comité technique national du Rna, Bonaventure Kouakanou, directeur de cabinet du ministre en charge de l’Agriculture, a rappelé l’objectif de ce recensement autorisé par le gouvernement du Nouveau départ depuis 2017. Pour lui, ce recensement va permettre au Bénin de disposer des statistiques claires dans le domaine agricole. C’est la validation de ce document stratégique qui engagera les acteurs dans les opérations de terrain. Plusieurs documents techniques réalisés dans le cadre du Rna seront soumis aux membres du bureau central du recensement afin de les adapter aux réalités du pays. Le président du comité technique national du Rna, Bonaventure Kouakanou, compte sur la qualité des acteurs appelés à peaufiner la méthodologie de la cartographie censitaire, le dispositif de collecte et d’encadrement de supervision, le plan de communication, le plan de formation et les procédures logistiques dans le démarrage des travaux. Pour lui, les contributions des participants à cet atelier détermineront la réussite des travaux de terrain lors de la première phase du Rna. « Vos contributions constitueront un apport de taille pour régler les problèmes et favoriser les conduites à tenir sur le terrain pour la réussite du premier recensement national agricole », a-t-il ajouté. Il a remercié l’Organisation des Nations-unies pour l’Agriculture (Fao) pour son soutien à la réalisation du Rna.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1477 fois