Le préfet de l’Atacora a présidé, vendredi 3 août dernier, la cérémonie de remise de sites consacrés à la réalisation du projet Asphaltage dans la commune de Natitingou. L’entreprise adjudicataire de la première phase du projet qui prend en compte 13,79 km sur les 36,28 km prévus dans la cité de Nanto est entrée en possession des sites devant accueillir les travaux

La commune de Natitingou est appelée à changer de visage avec la mise en œuvre du projet Asphaltage initié par le gouvernement. Les premiers coups de pioche ont été donnés par les autorités politico-administratives du département de l’Atacora, vendredi 3 août dernier, suite à la cérémonie de remise de sites du projet ‘’Asphaltage’’ à l’entreprise chinoise Hunan Road and Bridge Construction Company (HNRB) en charge de la réalisation des travaux. 

« Le projet Asphaltage, ce n’est pas que de la voirie classique ; c’est un projet d’aménagement urbain de façade. Outre la voirie, il est prévu l’éclairage public, l’espace vert, l’équipement de sécurité et du mobilier urbain », a indiqué François Agomadjè, chef du projet à l’Agence du Cadre de vie pour le développement du territoire.
D’un coût global de 42 milliards de francs Cfa, le projet pour la ville de Natitingou est décliné en deux phases pour éviter de paralyser les activités des populations au cours des travaux. La première phase du projet qui prend en compte 13,79 km sur les 36,28 km prévus pour Natitingou va durer quinze mois et contribuera à revêtir les principaux axes secondaires de la ville. Toutes choses qui participeront significativement à son attrait, estime François Agomadjè.
La cérémonie consacrant la remise de sites a été l’occasion pour lui de souligner tout l’intérêt que revêt le projet Asphaltage pour le chef de l’Etat dont la vision est de révéler autrement le Bénin. A travers ce projet, il n’y a point de doute que la Cité des Nantos ne redore son image. Ville aux voies cabossées, elle renaîtra, selon Ouorou Baré Chabi, premier adjoint au maire de la commune, ainsi qu’Abdoulaye Gounou, député de la quatrième circonscription électorale. Pour l’élu du peuple, le gouvernement a vu juste en portant un tel projet au nombre de ses priorités. Une initiative qui rendra encore plus belle la ville de Natitingou déjà gâtée par dame nature par ses divers attraits touristiques et son beau panorama.
Lydie Déré Chabi Nah, préfet de l’Atacora, a indiqué que la cérémonie consacrant la remise officielle de sites à l’entreprise chinoise adjudicataire Hunan Road and Bridge Construction Company (HNRB), est le fruit d’une longue série d’études, de procédures de sélection et de mobilisation de ressources pour concrétiser la vision du chef de l’Etat de moderniser et d’augmenter le stock de voiries urbaines en vue d’assurer le développement du pays. Comme avantages du projet pour le chef-lieu du département de l’Atacora, elle a cité la facilitation de la mobilité urbaine, l’accès des ménages aux équipements sociocommunautaires et aux services d’assainissement pluvial, la rénovation des principales zones d’habitats et d’activités, la promotion immobilière ainsi que la valorisation du statut touristique de la ville de Natitingou.
Peng Xi Bo, représentant de l’entreprise adjudicataire, a rassuré les autorités politico-administratives quant au respect des délais de réalisation des travaux et à leur qualité. L’entreprise ayant fait ses preuves un peu partout.
La délégation s’est rendue par la suite sur quelques-uns des sites concernés par le projet pour la remise symbolique à l’entreprise. Les premiers coups de pioche ont été donnés par les autorités sur les sites des quartiers de Santa, Tchirimina, Boriyouré et Yimporima.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1305 fois