Ancien directeur général de la Gendarmerie nationale, le général de brigade Robert Gbondjèho Sèwadé n’est plus. Il a tiré sa révérence dans la matinée de ce dimanche 20 mai à l’hôpital des Armées du camp Guézo de Cotonou des suites d’une longue maladie. Il s’en est allé à l’âge de 65 ans.

Le général de brigade Robert Gbondjèho Sèwadé a pris les rênes de la gendarmerie nationale des mains de Cocou Sèmègan, le 4 mai 2012 avant de passer lui aussi le témoin à son successeur, le colonel Bouko Nagnimi Awal, le 29 juin 2012 pour faire valoir ses droits à une pension de retraite. Mais avant cette dernière promotion, le général Robert Gbondjèho Sèwadé a été directeur général adjoint de la gendarmerie nationale du 13 juin 2006 jusqu’à sa nomination en Conseil des ministres à la tête de la gendarmerie nationale. Le riche parcours professionnel de l’illustre disparu renseigne qu’il a occupé plusieurs hautes fonctions. Il a été notamment directeur de l’Intelligence et de Sécurité militaire au ministère de la Défense nationale de 2004 à 2006 ; commandant du Groupement régional Sud de la gendarmerie nationale de 2000 à 2004 ; directeur de la logistique de la gendarmerie nationale de 1997 à 2000 ; commandant de la compagnie de gendarmerie de Cotonou de 1996 à 1997 ; commandant de la Brigade spéciale de gendarmerie du Port autonome de Cotonou de 1994 à 1996. Aussi, Robert Gbondjèho Sèwadé a-t-il occupé par le passé les postes de commandant adjoint de la compagnie de gendarmerie de Cotonou de 1993 à 1994 ; commandant adjoint à l’Ecole nationale de la gendarmerie à Porto-Novo de 1992 à 1993 ; premier secrétaire chargé de la sécurité du Bénin à Washington aux Etats-Unis de 1983 à 1987 et Attaché consulaire et chargé de la sécurité à l’ambassade du Bénin à Niamey au Niger de 1980 à 1983.

Robert Gbondjèho Sèwadè a démarré ses études militaires, de 1978 à 1980, à l’Académie militaire de Moscou en Russie ex-Urss. Il a ensuite poursuivi sa formation successivement de 1987 à 1988 à Moramanga à Madagascar en Application officier de gendarmerie et au Centre de perfectionnement des officiers en cours des capitaines à Porto-Novo de 1989 à 1990. Il a bénéficié de stage d’information de commandant de compagnie à Dijon en France en 1993, de cours d’Officier d’Etat-major au Centre d’enseignement supérieur de gendarmerie à Maisons-Alforts à Paris en France en 1995 et d’un stage à l’Ecole de guerre du Collège de défense nationale d’Abuja au Nigeria de 2007 à 2008. Le général Robert Gbondjèho Sèwadé est né le 20 septembre 1953 à Ablomey, dans l’arrondissement de Gbétoumey, commune de Djakotomey dans le département du Couffo.

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Lu 1253 fois