Un taxi-moto totalement consumé par la flamme, une jeune dame partiellement brûlée et transportée d’urgence au centre de santé. C’est le triste bilan d’un drame survenu, ce lundi 16 avril aux environs de midi à Bohicon sur l’axe Moquas-carrefour Zakpo.

L’essence Kpayo a encore dicté sa loi à Bohicon hier vers midi. Alors que la circulation sur l’axe Bohicon - Dassa-Zoumè est relativement fluide, subitement surgit au beau milieu de la chaussée, une jeune dame, la vingtaine et vendeuse d’essence derrière les rails. Un motocycliste ayant stationné devant la pharmacie St Henry, de l’autre côté de la voie, lui a fait signe pour qu’elle lui serve de l’essence. Ce qu’elle s’empressait de faire pour ne pas se faire ravir ce client par un autre vendeur par ces temps de morosité. Une moto allant à vive allure sans faire attention à quel qu’obstacle vient heurter de plein fouet la jeune dame qui tenait une bouteille d’essence et un entonnoir en main. Et boum ! La moto prend feu sur la route et la jeune dame avec. Le feu au corps, elle court et va dans toutes les directions avec des cris de détresse et appelant au secours. Une main lui vient au secours quelques instants plus tard avec un sceau d’eau. Dans un grand mouvement, le secours lui déverse sur tout le corps le sceau d’eau puis un autre la couvre immédiatement d’un grand pagne. Les voisins immobilisent une moto pour la transporter d’urgence vers un centre de santé.
Sur la route, les langues de feu continuent de carboniser la moto. Elle est réduite en cendres. Son conducteur, au centre du drame, s’en est sorti sain et sauf mais reste sous le choc. Assis sur une briquette devant une boutique d’en face, il est consolé par la foule constituée de nombreux conducteurs de taxi-motos comme lui. Il gémit et se lamente. Mais, peu à peu, la flamme finit son œuvre, la foule se disperse abandonnant ainsi le malheureux à son triste sort.

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Lu 1537 fois