Le préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia, a présidé, ce mercredi 4 avril, le lancement officiel de la remise des titres fonciers subventionnés Mca aux requérants bénéficiaires. La cérémonie s’est déroulée à la salle de conférences de l’hôtel de ville d’Abomey-Calavi, sous la coordination de l’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf).

La question foncière et l’objectif de la sécurisation foncière constituent des priorités pour le chef de l’Etat et le gouvernement de la Rupture depuis l’avènement du régime, assure Victorien Kougblénou, directeur général de l’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf). En témoignent, poursuit-il, les nombreuses actions qui ont été posées dans le cadre de la sécurisation des populations et de la résorption de la situation d’insécurité foncière au Bénin. Le gouvernement, rappelle-t-il, a pris une série de décisions dans le cadre de la facilitation de la formalisation des actes de sécurisation foncière. Le gouvernement a ramené le taux d’enregistrement des actes fonciers à 0 %, justifie le directeur général de l’Andf. Il a également supprimé les frais de radiation ou d’inscription d’hypothèques et ceux de mutation de donation entre vifs. « Tous ces actes s’inscrivent dans la politique de sécurisation foncière des populations et particulièrement de pouvoir leur permettre  d’accéder assez facilement aux actes de propriété», souligne Victorien Kougblénou. Les titres de propriété sont désormais acquis et sur instructions du chef de l’Etat, lesdits documents sont rendus disponibles dès la demande des requérants sur la base des renseignements et éléments fournis. Tous ceux qui se sont inscrits pour se faire délivrer les titres fonciers de masse seront satisfaits, rassure-t-il.

Pour le développement économique

Le préfet Jean-Claude Codjia s’est réjoui du déroulement de cette cérémonie qui marque la volonté du gouvernement de lutter contre l’insécurité foncière à travers l’accès sécurisé aux titres de propriété à tous. Cela, rappelle-t-il, a été rendu possible grâce à l’appui du Mca sur la base du projet de délivrance des titres de propriété dans vingt communes dont celle d’Abomey-Calavi, à travers l’opération de transformation des actes de présomption de droit de propriété en titres fonciers.
L’objectif, poursuit le préfet, était de réduire la pauvreté par l’accélération de la croissance économique. Une des conditions qui permettront d’atteindre cet objectif, c’est la sécurisation foncière, développe-t-il, notamment le foncier urbain. Il s’agit d’assurer une meilleure sécurité de l’investissement humain par la sécurisation des droits fonciers, facteur essentiel pour le développement économique du Bénin. Plus qu’un gage de sécurité foncière, indique le préfet, le titre foncier assure et garantit à son détenteur l’accès au crédit, donc l’accroissement des investissements pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Il a rassuré les bénéficiaires de la gratuité de l’opération et témoigné sa gratitude au chef de l’Etat.
Dans l’Atlantique, les requérants de Godomey tranche II, Zoca et Ganlonon Condji dans la commune de Ouidah sont concernés par la remise des titres fonciers.
Le maire d’Abomey-Calavi, Georges Bada, estime que nul n’ignore la valeur des terres, nul n’ignore l’importance du titre foncier et celle conférée aux structures mises en place pour la délivrance desdits titres. Il a décerné la palme de satisfaction à l’Agence nationale du domaine et du foncier et au ministère du Cadre de vie et du Développement durable dont la collaboration a permis la tenue de la cérémonie du jour.
Le lancement officiel se déroule en quatre étapes dont la première est celle d’Abomey-Calavi, ensuite la deuxième à Abomey, la troisième à Lokossa et enfin la quatrième et dernière à Parakou pour clôturer?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1600 fois