Les usagers du collège d’enseignement général (Ceg) 1 Lobogo, une localité de la commune de Bopa dans le Mono, ont découvert, ce lundi 12 mars, des fétiches installés un peu partout.

A l’entrée de l’établissement comme à l’intérieur, au niveau du bureau de la direction, on pouvait voir des canaris et autres composantes de fétiche. Au-dessous de l’enseigne de l’établissement, flotte une banderole qui laisse lire « Nouveau directeur quitte. Nous ne voulons pas de toi ».
En plus de cette disposition, indiquent des témoins, des mouvements d’humeur ont été enregistrés dans le but d’empêcher la prise de service du nouvel arrivant à la tête de l’établissement. Ce dernier était pourtant directeur d’un autre établissement scolaire à Possotomè.
Les manifestants seraient en train de réclamer, par ailleurs, des clarifications par rapport au déchargement de l’ancien directeur en pleine année scolaire avant d’accepter toute mutation.
Le Ceg 1 Lobogo comporte une quarantaine de groupes pédagogiques. Ses salles de classe n’étaient donc pas animées hier, comme un peu partout d’ailleurs dans le département. Sauf qu’à Lobogo, la cessation des activités n’est pas seulement due à la grève en cours dans le secteur des enseignements mais aussi à la mutation intervenue à la tête du collège?
Désiré C. VIGAN
A/R Mono-Couffo

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1287 fois