Une dame qui portait un fœtus de huit mois, a été retrouvée, sans vie, baignant dans le sang, au petit matin du dimanche 3 décembre dernier dans la chambre conjugale.

Aux dires des témoins, la scène macabre s’est produite, dans la nuit du samedi au dimanche à Dékpo, un village d’Aplahoué dans le département du Couffo. La même source renseigne que la défunte a été égorgée, alors qu’elle se serait endormie avec son mari dans la chambre conjugale. A l’en croire, le corps sans vie récupéré a été confié aux agents de santé qui ont tenté sans succès d’extirper le fœtus.
D’autres sources proches de la compagnie de gendarmerie d’Aplahoué indiquent que le mari a pris la clé des champs. Mais il serait activement recherché, assure-t-on, au titre de premier suspect dans le cadre d’une enquête visant à démasquer les auteurs et à élucider les motifs de l’homicide?

Désiré C. VIGAN, A/R Mono-Couffo

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1541 fois