L’assemblée générale constitutive du Réseau des promoteurs et professionnels des Médias digitaux du Bénin (Repromed-Bénin) a eu lieu, samedi 11 novembre dernier à Cotonou. A l’issue des travaux, un bureau exécutif de onze membres a été mis sur pied avec à sa tête Eustache Agboton.

La presse béninoise est confrontée à de nombreux défis qui imposent un changement de comportements aussi bien de la part des professionnels des médias que des usagers et des lecteurs. Depuis ces cinq dernières années, le numérique est en train de prendre le pas sur les médias traditionnels. Il impose aux professionnels des médias de s’adapter à la nouvelle dynamique. C’est dans cette optique que s'incrivent les initiateurs du Réseau des promoteurs et professionnels des médias digitaux du Bénin (Repromed-Bénin).
Le président du comité préparatoire, Lorys Hounon, explique que le numérique bat le record sur les médias traditionnels. Pour lui, il est important de réussir à labéliser le média presse en ligne au Bénin. Il souligne que dans la sous-région, le Bénin est l’un des rares pays où la presse en ligne n’est pas encore officiellement reconnue. A travers l’installation de cette association, a-t-il ajouté, il convient d’œuvrer ensemble pour que la presse en ligne soit reconnue au Bénin comme un média à part entière. Il souhaiterait que d’ici quelques années, les animateurs puissent profiter des prouesses de ce média. Lorys Hounon conclut que l’avenir est désormais dans le numérique, en faisant savoir qu’il faut baliser la presse en ligne.
Pour sa part, le partenaire Gérard Guèdègbé a adressé un message d’encouragement aux initiateurs. Il rappelle que les médias en ligne représentent 12,7 % de part du marché, au moment où la télévision essaie de se battre plus ou moins pour se positionner à 5 %. Il souligne qu’en 2019, les médias en ligne seront la plateforme qui va engranger le plus de publicités par rapport à tous les autres médias. Il fait savoir qu’en 2036, il n’y aura plus de presse papier. La presse écrite sera asphyxiée d’ici quelques années et disparaîtra, selon Gérard Guèdègbé qui estime que l’environnement de la presse en ligne est très dynamique.
Le représentant de l’Upmb, Prudent Hervé Hessou, indique que le numérique est l’avenir de a presse et félicite ses confrères initiateurs de ce réseau dont la naissance s’avère nécessaire, selon lui, pour professionnaliser le métier.
Ensuite, l’assistance a eu droit à la composition du présidium de trois membres pour diriger les travaux jusqu’à terme. Après lecture et amendements des textes, l’élection du bureau de Repromeb, composé de onze membres a été faite. C’est Eustache Agboton du site Bénin Culture qui a été élu président pour un mandat de deux ans, renouvelable une seule fois. Son adjoint a pour nom Lorys Hounon (Vp). Le secrétaire général adjoint est Jonas Dètondji. Tandis que le poste de trésorier général est occupé par Expédit Abilli?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1856 fois