Le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est en voie d’avoir une existence légale au Bénin. Le récépissé provisoire de sa création vient d’être délivré par le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique. L’acte qui date du mardi 17 septembre dernier est signé du ministre Sacca Lafia, en personne. La délivrance de ce récépissé provisoire fait suite à la transmission le 12 septembre dernier par trois membres fondateurs et mandataires de ce parti en l’occurrence Paul Hounkpè, Théophile Yarou et Issifou Amadou, du dossier de déclaration administrative de constitution de cette formation politique. Le document a été délivré en application des dispositions des articles 16 et suivants de la loi n°2018-23 du 17 septembre 2018 portant charte des partis politiques en République du Bénin, précise la correspondance du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique aux Fcbe. Il revient alors aux responsables des Fcbe de poursuivre la procédure administrative en publiant surtout ce récépissé provisoire au Journal officiel pour obtenir ensuite le récépissé définitif qui consacrera l’existence légale du parti Fcbe au même titre que les autres formations politiques existantes actuellement telles que l’Union progressiste (Up) de Bruno Amoussou, le Bloc républicain (Br) d’Abdoulaye Bio Tchané, le Parti du renouveau démocratique (Prd) de Me Adrien Houngbédji et le Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele Bénin) de Jacques Ayadji.     

Il faut signaler que le parti Fcbe, principale formation politique de l’opposition,    avait été recalé aux législatives du 28 avril dernier par la Commission électorale nationale autonome (Céna) pour défaut de ce précieux sésame et du certificat de conformité. Le parti n’avait pas versé cette pièce à son dossier pour prouver son existence légale en lien avec les nouvelles exigences de la loi portant charte des partis politiques soutenant les réformes sur le système partisan au Bénin. La situation est en passe d’être réglée avec la délivrance du récépissé provisoire.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1382 fois