Le remaniement ministériel est effectif ce jeudi 5 septembre. Le bureau de l’Assemblée nationale vient de donner son avis consultatif à la liste du nouveau gouvernement du président de la République, Patrice Talon. Ceci, conformément aux dispositions de l’article 54 alinéa 2 de la Constitution du 11 décembre 1990. Le document est arrivé au Parlement à 17h07 mn. Il a été amené, comme d’ailleurs les autres fois sous le président Patrice Talon, par l’aide de camp du chef de l’Etat, le chef d’escadron Wilfried Dagnonhouéto à bord du véhicule plaque bleue immatriculé BR 0803 RB. Il a été accompagné d’un motard qui lui a frayé le chemin de Cotonou jusqu’à Porto-Novo. L’enveloppe a été remise sous pli fermé  au président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, pour les formalités constitutionnelles de l’avis consultatif. Celui-ci a été rejoint très tôt par trois de ses collègues membres du bureau présents à savoir la première vice-présidente, Mariama Talata Yérima, le deuxième questeur, André Okounlola Biaou et le deuxième secrétaire parlementaire, Délonix Kogblévi Aziadomè. Le quorum de quatre membres sur sept étant atteint, le bureau a pu délibérer en toute légalité. Le  huis clos a pris fin à 18h02 mn. La première vice- présidente a été la première à sortir du bureau du président de l’Assemblée nationale. Mariama Talata Yérima sera suivie quelques minutes plus tard d’André Okounlola Biaou puis de Délonix Kogblévi qui est sorti le dernier à 18h 29 mn accompagné de l’aide de camp du président de la République. Ce dernier est reparti aussitôt du Parlement à 18h 30mn en direction de Cotonou avec l’avis consultatif du bureau de l’Assemblée nationale. Sur place, aucun nom n’a filtré de la liste du nouveau gouvernement. Pendant ce temps, beaucoup de noms circulent sur les réseaux sociaux annonçant des départs, des maintenus et des entrées. Toutes ces rumeurs seront clarifiées à la publication de la liste qui sera officiellement dévoilée dans les minutes qui vont suivre.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1250 fois