Le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) a célébré hier, dimanche 28 juillet, à Parakou, son premier anniversaire. En marge de cet évènement, le bureau exécutif avec à sa tête le président Jacques Ayadji a eu une séance d’échanges, samedi 27 juillet, avec les onze coordinateurs du parti dans le Borgou. Dans la perspective des prochaines échéances électorales et en vue de relever les défis à venir, l’objectif est de sonner la remobilisation des troupes.

Pour son premier anniversaire hier, dimanche 28 juillet, le Moele-Bénin a choisi la ville de Parakou pour accueillir les différentes manifestations prévues à cet effet. La veille, le bureau exécutif du parti a eu une rencontre avec les responsables des onze coordinations dans le Borgou. Au menu de leurs échanges, la genèse, puis la vision et les objectifs du parti et ce qui fait sa singularité par rapport aux autres formations politiques du pays.
 « Le Moele-Bénin n’est pas un parti lié à la personne d’un homme. Chaque fois qu’on dit le Moele-Bénin de Jacques
Ayadji, cela me révolte. Je me dis que je suis en train d’échouer. C’est notre Moele-Bénin », a tenu à rectifier le président du parti, Jacques Ayadji. « C’est le parti de chacun et de tous», a-t-il poursuivi.  Le Moele-Bénin a pour philosophie et pour vision, le patriotisme économique qui consiste, selon lui, « à consommer ce que nous produisons et à produire ce que nous consommons ».
Le président Jacques Ayadji a soutenu que le parti est né avec des dents. Il a rassuré que, en dépit des embuscades qui lui sont tendues à divers niveaux, l’avenir est prometteur.
Revenant sur le mobile de la naissance du parti, son secrétaire général, Céphise Béo Aguiar, a indiqué qu’il s’agit de faire la politique autrement, d’amener les militants à mobiliser eux-mêmes les ressources indispensables à l’organisation des activités. Il a également expliqué l’absence du parti aux élections législatives du dimanche 28 avril dernier.
Au nom des coordinations, Charlie Yorou a tenu à encourager les militants et à rassurer les membres du bureau politique du parti.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1079 fois