Le président de la République, Patrice Talon, peut compter sur le soutien des femmes de l’Union progressiste de l’Ouémé mobilisées pour la réussite de son mandat.

Les femmes de l’Union progressiste de l’Ouémé invitent le président de la République, Patrice Talon, à maintenir le cap du développement du Bénin qu’il a amorcé depuis son accession au pouvoir en avril 2016. Venues des neuf communes du département, elles s’étaient mobilisées ce mercredi 9 janvier à Porto-Novo, pour présenter leurs vœux du nouvel an au chef de l’Etat et le féliciter par rapport à la manière dont il gère le Bénin. A travers leur déclaration de soutien lue par Gemma Afoutou, les femmes progressistes de l’Ouémé réaffirment leur soutien au gouvernement. Elles se mobilisent davantage pour assurer la réussite du quinquennat et du Pag. Elles notent bien l’engagement et chaque fois renouvelé de Patrice Talon à construire l’avenir.
Gemma Afoutou en veut pour preuve la lutte engagée contre la corruption, les fraudes et la mauvaise gestion des affaires publiques relevant des actions importantes pour assurer à tous les Béninois un mieux-être ; la généralisation des cantines scolaires qui soulagerait les charges majeures de la femme rurale ; les mesures relatives aux allocations universitaires pour les étudiants et les retraités et le démarrage du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) donnant un accès à l’assurance maladie universelle à toute la population. A ces réalisations concrètes et appréciables, les femmes du parti de l’Union progressiste de l’Ouémé ajoutent les nombreux chantiers d’infrastructures en cours dans le département dont la voie Porto-Novo-Akpro-Missérété déjà très avancée; la construction de la route Djègan-Daho-Malanhoui - Médédjonou dans la commune d’Adjarra ; l’aménagement du tronçon Ouanho-Dagbéhouè- Carrefour Atchoukpa-Akpro-Missérété sans oublier les travaux d’asphaltage des principales voies de Porto-Novo et de renforcement des réseaux d’eau et d’électricité. Il y a aussi les travaux de relance annoncée du projet de construction de l’hôpital de zone des 3A à savoir Adjarra, Avrankou et Akpro-Misérété et l’érection d’une unité de dialyse au Centre hospitalier universitaire départemental de l’Ouémé-Plateau.
Ces différents chantiers témoignent de la ferme volonté du président de la République de transformer positivement le visage de Porto-Novo, capitale du Bénin, note Gemma Afoutou.
Elles ont profité pour vulgariser les textes fondamentaux de leur parti. Elles ont eu droit à cet effet à une communication sur l’orientation politique et l’idéologie de l’Union progressiste et la place des femmes dans le parti qui se veut une formation politique de masse, du peuple à l’opposé d’un parti de l’élite. La copie de la déclaration lue a été remise au Dr Sèdami Médégan, membre du bureau politique national de l’Ouémé, pour transmission au chef de l’Etat.
Cette dernière félicite ces militantes d’avoir fait le choix juste en dépit des difficultés qui sont les leurs aujourd’hui, mais qui donnent des raisons d’espérer pour l’avenir.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2586 fois