Les structures horizontales et verticales du Parti du renouveau démocratique (Prd) des communes de Dan-gbo, d’Adjohoun et de Bonou sont désormais installées. Elles sont mises en ordre de bataille en perspective des élections législatives de 2019, à la faveur d’une cérémonie fort simple qui s’est déroulée au Collège d’enseignement général (Ceg) d’Adjohoun.

Cette remobilisation de la troupe est à l’initiative du ministre de l’Industrie et du Commerce, Serge Ahissou, un des ténors du Prd dans la Vallée de l’Ouémé. Il a bien compris l’enjeu des échéances électorales, en instruisant tôt les chefs des sections communales de la Vallée de l’Ouémé, au regard de l’immensité de la tâche qui leur incombe. Une cérémonie qui fait suite à la mise en place des cellules de village et des arrondissements dont les bureaux ont été dynamisés.
Pour Philéas Martial Patinvoh, représentant le ministre Ahissou, la machine de mobilisation vient d’être huilée à travers cette installation qui vise à responsabiliser chaque membre des structures de base. Il a, de ce fait, invité les uns et les autres à poursuivre sans relâche le travail d’explication de l’idéologie et la vision politiques du Prd aux militants de leurs communes respectives, afin de conquérir d’autres citoyens. Le directeur de cabinet du ministre de l’Industrie et du Commerce n’a pas manqué de souligner quelques actions du gouvernement et les projets en vue pour la Vallée de l’Ouémé et qui méritent d’être soutenus par les populations. Le vice-président du Prd, Denis Gbèssèmèhlan, chef de la délégation, a dopé le moral à toute l’assistance. Il est revenu sur la position franche du Prd face à la réforme du système partisan qui aboutit progressivement à la mise en place de deux grands blocs pour le compte de la mouvance présidentielle. Il s’est dit très séduit par la mobilisation des militants, des jeunes, des femmes, des sages et notables et la présence remarquable des rois de la Vallée de l’Ouémé aux côtés de leur fils, Serge Ahissou. Après avoir reçu l’engagement renouvelé des militants, le chef de la délégation, entouré des autres membres, a remis officiellement le bâton de pèlerin aux responsables communaux avec quelques conseils pour une bonne gestion des cellules de base et la promesse de rendre compte à qui de droit du travail que mènent le ministre Ahissou et ses ténors politiques dans la Vallée de l’Ouémé.
Outre Denis Gbèssèmèhlan, la délégation était composée du maire d’Akpro-Missérété, Michel Bahou, des vice-présidents Joël Allagbé, Médard Sessinou et d’autres cadres, venus pour investir officiellement Serge Ahissou et ses lieutenants dans leur nouvelle fonction à la tête des structures de base du parti dans la Vallée de l’Ouémé.

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3899 fois