Dans la perspective de se fondre dans un plus grand parti politique, le parti Rassemblement national pour la démocratie (Rnd) a tenu la probable dernière réunion de son Comité directeur, samedi dernier à Cotonou.

En accord avec la réforme du système partisan au Bénin, qui impose la disparition des micro-partis politiques au profit de rassemblements plus grands et plus représentatifs de la population, les responsables du Rnd ont discuté et analysé le Code électoral, de même que la Charte des partis politiques.
Lors de ce conclave, Jean-Michel Abimbola, président de ce parti, affirme que malgré les attaques et les critiques dont ces deux textes font l’objet, il faut reconnaître, à l’évidence, que les grandes innovations contraignent désormais tout parti politique désireux de conquérir le pouvoir et de l’exercer à se redimensionner pour couvrir de son rayonnement toute l’étendue du territoire national. « Ceci suppose une révolution du milieu partisan qui, dès lors, ne sera plus jamais perçu comme une filière économique pour certains compatriotes, comme c’est le cas malheureusement actuellement», dit-il.
Le Rnd semble avoir compris l’enjeu de cette réforme du système partisan et trouve la nécessité de s’engager aux côtés d’autres partis politiques en vue de la concrétisation de cet idéal.
Me Bastien Salami, pour sa part, estimant qu’ « il faut laisser un peu de soi pour avoir beaucoup», dit préférer le gros lot en étant en groupe que de rester seul et tout perdre. Pour lui, tous les partis sont contraints de se retrouver au sein de grands ensembles au risque de disparaître. Il annonce que le parti, après avoir pris les contacts nécessaires et après analyse de la situation socio-politique du pays, au regard des perspectives que cela recèle, a fait le choix de rejoindre le bloc unitaire avec le Parti du renouveau démocratique (Prd), l’Udbn et autres pour former un grand parti.
L’ordre du jour de ce conclave porte sur la validation du rapport général du 4e Congrès ordinaire et la présentation des actes qui en sont sortis, la présentation du rapport d’activités du Bureau exécutif national depuis le 4e Congrès ordinaire jusqu’au 5 septembre dernier. Des communications sur les lois récemment votées par le Parlement, en l’occurrence la Charte des partis politiques et le Code électoral. Ces communications ont débouché sur des débats desquels a jailli l’orientation politique du Rnd. En lien avec ces perspectives, des recommandations sont faites avant la fin des assises marquées par la lecture et l’adoption du communiqué final.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 873 fois