Le paysage politique du Bénin a enregistré la naissance d’un nouveau parti politique, samedi 24 mars dernier, créé à Djèffa, commune de Sèmè-Podji. Dénommée Union sociale libérale (Usl), cette nouvelle formation politique a pour président d’honneur, l’homme d’affaires et candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016, Sébastien Ajavon.

Union sociale libérale (Usl), c’est le nom du nouveau parti que vient de créer Sébastien Germain Ajavon, arrivé troisième au premier tour de l’élection présidentielle de mars 2016. L’homme d’affaires devenu homme politique, entré dans l’opposition après avoir apporté son soutien à l’actuel président Patrice Talon au second tour, a, au cours du congrès constitutif de l’Usl fait un véritable réquisitoire contre le régime en place, dénonçant la gouvernance actuelle. Selon lui, il ne peut y avoir de développement sans le respect des libertés d’expression, d’opinion, de pensée, de conscience, de religion, d’association, de manifestation.

Face à la situation actuelle du pays, il affirme qu’il ne peut rester les bras croisés ou soutenir les lois et tentatives d’instauration d’une législation liberticide.
« Vous savez, construire le développement dont notre pays a besoin, c’est conduire des hommes vers leur plein épanouissement en leur garantissant le cadre optimal pour se parfaire sur les plans spirituel, philosophique et matériel », affirme-t-il.
Il justifie son choix du soutien à Patrice Talon, lors du second tour de l’élection présidentielle de mars 2016, par l’éducation qu’il a reçue et sa morale, et surtout par le fait que le pays avait besoin d’apaisement, de sérénité, de paix et d’un dynamisme économique nouveau pour permettre à l’Etat de faire face à ses obligations régaliennes.
Ce parti qui se réclame de la gauche libérale se positionne comme un parti d’opposition au pouvoir en place et qui participera aux prochaines échéances électorales.
Le bureau politique de ce parti est composé de quinze membres.

Bureau de l’Usl

Coordonnateur général : Joël Ajavon
1er adjoint au délégué général : Basile Ahossi
2e adjoint au coordonnateur général : Arouna Mariama
3e adjoint au coordonnateur général, chargé de la propagande : Emile Koudjo
Secrétaire général : Albert Médédji
Secrétaire général adjoint, chargé des questions stratégiques : Géraldo Gomez
Trésorier général : Patrice Goudjo
Trésorier général adjoint : Fleuriel Amalin
Premier responsable à l’organisation : Zéphyrin Kindjanhoundé
Deuxième responsable à l’organisation : Koumba Kombétti
Responsable chargé des questions du genre : Mme Maroufath Falola
Responsable chargé des affaires de la jeunesse, de la culture et des sports : Fabrice Fangnigbé
Responsable chargé de la formation : André Dassoundo
Responsable chargé de l’information et de la communication : Abalo Donklam
Conseiller juridique : Me Moustapha Issiaka

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2784 fois