VOEUX 2016
Pérez LEKOTAN (Stag)

Pérez LEKOTAN (Stag)

Le Bénin vient de décrocher trois médailles d’or au championnat de zone de l'Afrique de l'Ouest et du Centre de tennis qui se déroule en ce moment à Lomé au Togo. Carmine Becoudé, Lassissi Bissola et Carme`ne Kpadonou viennent ainsi d’arracher leur qualification pour le championnat d’Afrique des jeunes de tennis qui se tiendra en septembre prochain.

La Confédération africaine et la commission de la Zone 3 de volley-ball ont rendu public leur calendrier dans le cadre des compétitions internationales. L’annonce a été faite par le secrétaire général de la commission Zone 3 de volley-ball, le Béninois Ali Yaro. Ainsi, les acteurs de la discipline sont fixés sur leur sort.

Le président du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi), Badirou Aguémon, a présenté dimanche 15 janvier dernier, les résultats de l’opération d’actualisation du fichier électoral national. Elle a pu rendre disponible la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) actualisée dans les délais prescrits par la loi : le 15 janvier 2017 au plus tard.

Le congrès extraordinaire convoqué par le Comité exécutif de la Fédération béninois de football (FBF) a effectivement eu lieu, samedi 7 janvier dernier au siège de l'institution à Djassin à Porto-Novo. À l'issue des travaux, on retient que les participants ont approuvé le contenu du protocole d'accord signé par les protagonistes, le 23 décembre 2016 devant le chef de l'État. Le Comité exécutif consensuel et transitoire de la FBF de 21 membres vient d'être légitimité pour un mandant de dix-huit mois.

Demain mardi 10 janvier, les adeptes du culte vodoun et assimilés vont célébrer leurs différentes divinités. Ils mettent les petits plats dans les grands pour faire de cette 22e édition une parfaite organisation, comme dans ce temple de la déesse Mami Wata à Fidjrossè où dame Emma Kétévi et autres s’affairent.

Les acteurs du football béninois se réunissent demain en assemblée générale extraordinaire au siège de la Fédération béninoise de football (FBF) à Porto-Novo. Ce congrès se penchera essentiellement sur le protocole d’accord signé le 24 décembre 2016 par les protagonistes de la crise qui secoue le football béninois depuis 2010. Ledit accord scellé devant le chef de l’Etat a été sanctionné par la mise en place d’un comité exécutif consensuel et transitoire pour une durée de dix-huit mois et qui est composé de 21 membres des trois tendances en conflit. « Nous avons décidé lors de notre session extraordinaire du mardi 27 décembre 2016, de convoquer un congrès extraordinaire pour soumettre aux délégués l’acte posé devant le chef de l’Etat dans le cadre de la réconciliation des acteurs », précise le président de la FBF, Anjorin Moucharaf.

Annoncée à grand renfort médiatique pour démarrer, le lundi 02 janvier dernier, l’opération de libération forcée des espaces publics est rentrée dans sa phase active depuis ce mercredi 4 janvier. Elle a été lancée tôt dans la matinée par le préfet du Littoral, Modeste Toboula. Ceci, en présence du ministre du Cadre de vie et du Développement durable José Tonato et des hauts gradés du génie militaire.

Retro 2016: Les faits marquants de l’actualité sportive

Publié dans Sports
mercredi, 04 janvier 2017 04:11

L’année 2016 a été marquée par plusieurs événements heureux et malheureux dans le domaine du sport au Bénin. Quelques trophées et médailles ont été décrochés dans des disciplines sportives telles que le handball, le karaté, le taekwondo, les sports boules. Quant au sport roi, il est resté l’ombre de lui-même, miné depuis plusieurs années par une longue crise, avec l’élimination cruelle des Ecureuils du Bénin à la Can Gabon 2017, et la prestation peu reluisante de l’équipe locale du Bénin au tournoi de l’Uémoa.

L’esplanade interne du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou a servi de cadre à la deuxième édition du championnat national de tchoukball. Une compétition qui a connu la participation des équipes de Parakou, Adjarra, Pobè, Parakou et Cotonou. Pendant deux jours de compétition, les athlètes ont tenu en haleine les curieux et les amoureux de la discipline. A l’issue des rencontres, c’est l’équipe de Cotonou qui a dominé en finale celle de Porto-Novo par un score de 42-32. Les coéquipiers de Brice Assogba ont largement dominé leur sujet. Comme l’année passée, l’équipe de Cotonou domine l’édition 2016 du championnat national de tchoukball et conserve ainsi son trophée. Pour en arriver là, elle a éliminé en ½ finale son homologue de Parakou par un score de 55-24 ; tandis que celle de Porto-Novo a eu raison de la formation de Adjara par 40-26. Pour le président de la Fédération béninoise de tchoukball, Rock Bété, « le niveau technique des équipes a considérablement évolué contrairement à l’année dernière ». Il faut rappeler que la Fédération béninoise de tchoukball a été créée en avril 2014.

Qu’est-ce que le tchoukball ?
Le tchoukball est un sport d'équipe qui vient de Genève et de la Chaux-de-fonds, en Suisse. Le but de son inventeur était de créer un sport sans risques ou à faibles risques de blessures, et facile à jouer, pour amener les gens à faire une activité physique. Le jeu est un mélange de volley-ball, de handball et de squash : on marque des points en faisant rebondir un ballon (ressemblant par sa taille et sa surface à un ballon de handball) sur une sorte de trampoline, appelé cadre, qui est installé à chaque extrémité du terrain, de telle sorte que l'adversaire ne puisse rattraper le ballon par la suite. Le « tchouk », comme on l'appelle familièrement, est présent en Europe et en Extrême-Orient. Il faut un terrain de 14 × 24 m et une balle de tchoukball (ces dimensions correspondent à un terrain de basket, les dimensions d'un terrain de handball étant de 40 × 20 m). Deux cadres de tchoukball (« trampolines » inclinés) sont placés de chaque côté du terrain. Deux équipes de sept personnes (filles ou garçons) s'affrontent en tentant de marquer des points. Un joueur marque un point lorsqu'il a lancé la balle de façon non fautive sur un trampoline incliné et que celle-ci touche le sol hors du demi-cercle et dans le terrain avant qu'un adversaire ne la récupère. Un joueur donne un point à l'équipe adverse s'il rate le cadre ou si le ballon rebondit (avant ou après le tir) hors du terrain (le trampoline étant hors du terrain). La Fédération internationale de tchoukball (FITB), fondée en 1971, a son siège à Kaohsiung. Elle compte en 2014 dix-huit fédérations membres, et dix-sept autres associées (plus des représentations dans dix-sept autres pays).
P.L.

 

 

L’assemblée générale de l’Union africaine de gymnastique (UAG) s’est tenue à Casablanca au Maroc le mois dernier. Au terme des travaux, le Béninois Isidore Léonide Gbaguidi a été plébiscité vice-président de l’Union par 9 voix pour 1 contre. De ce fait, il devient président de la Zone 2 qui regroupe l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Est. Dans cette interview, Isidore Léonide Gbaguidi étale ses ambitions et le plan d’activités pour la zone en 2017.

L'ONIP

L'ONIP

La Nation Magazine