VOEUX 2016
Bruno SEWADE

Bruno SEWADE

L’arrondissement de Sahouè Doutou, dans la commune de Houéyogbé a abrité, samedi 14 janvier dernier, un événement inédit. Il s’agit de la signature de deux conventions stratégiques de partenariat entre deux grandes écoles de renommée internationale, à savoir le Groupe Ecole supérieure de commerce de la Rochelle en France représenté par Daniel Peyron et l’Ecole supérieure de l’entrepreneuriat et de la prospérité-Esperanza de Pierre d’Alcantara Zocli.

La loi promulguée par le Gouvernement fédéral du Nigeria portant sur l’interdiction d’importation de véhicules par voie terrestre, il y a quelques semaines, n’aura pas duré longtemps. Le Sénat du Géant de l’Est a rejeté ladite loi jeudi 12 janvier dernier au cours d’une séance, avant d’ordonner au service des douanes du Nigeria, la suspension immédiate de la mesure. Une bonne nouvelle donc pour les acteurs de la filière des véhicules d’occasion notamment au Bénin.

L’Ordre des experts comptables et comptables agréés du Bénin (OECCA-Bénin) aguerrit ses membres sur les nouvelles mesures fiscales contenues dans la loi de finances de l’Etat gestion 2017. En attendant la session de formation prévue pour le mardi 25 janvier prochain à l’hôtel Azalaï de la plage à Cotonou, il a organisé à l’intention de ses membres une session de formation sur la loi. C’était mercredi 11 janvier dernier à Cotonou.

Elu le 20 décembre 2016 au terme du sixième congrès ordinaire, le nouveau secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (CSA-Bénin), Anselme Amoussou, entre officiellement en fonction. Son prédécesseur Dieudonné Lokossou lui a remis le maillet de commandement, lundi 9 janvier dernier au cours d’une cérémonie de passation de témoin à la Bourse du Travail à Cotonou.

Après deux mandats au secrétariat général de la Confédération générale des syndicats autonomes du Bénin (CSA-Bénin), Dieudonné Lokossou part laissant place à Anselme Amoussou qui a été élu au dernier congrès ordinaire de la confédération. Pour le désormais ancien secrétaire général de la CSA-Bénin, ce n’est pas forcément celui qui parle beaucoup qui est le meilleur syndicaliste. Le syndicalisme à son avis, ne doit pas être un effet de hasard, ni une affaire des aventuriers, et non plus une affaire d’ambition personnelle inassouvie. Il est plutôt une mission patriotique.

Après vingt-trois ans passés à la tête de la Confédération générale des travailleurs du Bénin (CGTB), Pascal Todjinou vient de prendre sa retraite syndicale. Son abnégation et sa fermeté dans la défense des intérêts des travailleurs mais aussi son langage de vérité teinté d’un humour caustique et singulier, manqueront certainement au public.

Le centre de production de gaz de la Société Bénin Pétro situé à Akpakpa Dégakon à Cotonou n’a pas pris feu suite à une fuite de gaz, contrairement aux informations diffusées sur les réseaux sociaux dans la soirée du vendredi 23 décembre dernier. Il s’agit plutôt d’un exercice de simulation sécuritaire qui est fait au moins deux fois par an selon les explications du directeur d’exploitation de la société, Patrick Ahouangonou pour respecter leur cahier de charges.

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a désormais un nouveau président de Conseil d’administration en la personne de Eustache Kotingan, pour les trois prochaines années. Il a pris service des mains du président sortant Laurent Mètognon. C’était mercredi 21 décembre à la Direction générale de la caisse sous la supervision du directeur de cabinet du ministre du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales David Vidéhouénou en présence des autres membres du Conseil d’administration et du personnel.

L’Association interprofessionnelle des spécialistes en énergies renouvelables du Bénin (AISER-Bénin) a tenu, ce lundi 12 décembre au Chant d’oiseau à Cotonou, son assemblée générale ordinaire. Au terme des assises, c’est Faustin Dahito qui a été reconduit à la tête d’un Bureau exécutif de dix-sept membres.

La dixième soirée politique de la Fondation Friedrich Ebert a été consacrée mardi 6 décembre dernier au thème « Conjoncture économique au Nigeria et implications de gouvernance pour le Bénin ». Animée par la journaliste Djamila Idrissou Souler, le débat a permis à quatre experts invités et au public de donner leurs opinions sur le sujet avant de faire des propositions de mesures pour que le Bénin tire son épingle de la crise.

L'ONIP

L'ONIP

La Nation Magazine