VOEUX 2016
Alain ALLABI

Alain ALLABI

Pour un commandement plus efficace au niveau de l’armée de terre, il est organisé, à l’intention des chefs de corps et commandants école, un séminaire de 48h. Cette rencontre à allure de cours intensifs qui a été ouverte, ce jeudi 19 janvier à l’Etat-major de l’armée de terre à Cotonou, vise à renforcer et à actualiser les capacités opérationnelles des participants.

Afin de réguler le marché régional de l’électricité, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a prévu la mise en place du Centre d’Information et de Coordination du Système d’échange d’énergie électrique ouest-africain (Eeeao). Ce mardi 17 janvier, les travaux de sa construction ont été lancés à Abomey-Calavi par Marcel Alain de Souza, président de la Commission de la Cedeao.

Les enseignants indélicats du secondaire qui s’adonnent au rançonnement de leurs apprenants sont désormais dans le collimateur de l’autorité de tutelle. Le conseil sectoriel sur le dialogue social du ministère de l’Enseignement secondaire, technique et de la Formation professionnelle tenu du 3 au 5 janvier dernier à Bohicon s’est, entre autres, penché sur cette question. Des instructions ont été données aux directeurs départements pour relever de leurs fonctions tout enseignant qui se serait rendu coupable de rançonnement sur ses apprenants et contre lequel des preuves seraient réunies.

Après la délibération, le 28 décembre 2016, des résultats du concours de recrutement des enseignants contractuels au profit des enseignements maternel, primaire et secondaire, le ministre du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, Adidjatou Mathys, s’est prononcé devant la presse, lundi 9 janvier dernier, sur le déroulement du processus.

Elu secrétaire général de la Confédération générale des travailleurs du Bénin(CGTB) à l’occasion du troisième congrès ordinaire des 22 et 23 décembre 2016, Moudachirou Bachabi a pris les rênes de l’organisation, vendredi 6 janvier dernier. La cérémonie s’est déroulée à la Bourse du Travail à Cotonou, en présence non seulement des militants de la CGTB mais aussi des responsables des autres confédérations et centrales.

Au nombre des réformes dans l’enseignement supérieur sous la Rupture, figure la suppression du Brevet de technicien supérieur (BTS). Cette option répond aux exigences du système Licence-Master-Doctorat (LMD) dans lequel le Bénin s’est engagé depuis quelques années déjà.

Environ trois semaines après les compositions, les 36 687 candidats ayant pris part au concours de recrutement d’agents contractuels de l’Etat du 10 décembre dernier sont fixés sur leur sort. Ce mercredi 28 décembre, la proclamation officielle des résultats a été faite à la direction générale de réformes de l’Etat à Cotonou en présence des ministres Adidjatou Mathys, Lucien Kocou et Salimane Karimou.

Les personnels des unités de sécurité opérationnelles et territoriales des départements de l’Atlantique, du Littoral, de l’Ouémé et du Plateau ont pris part à un atelier, ce mardi 27 décembre à Cotonou. C’est Charles Martin Cakpo Tomavo, directeur adjoint de cabinet du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique qui a procédé à l’ouverture de la rencontre.

En dehors des problèmes d’ordre structurel dont souffre le système éducatif béninois, on y déplore aussi des cas de troubles de comportement et de conduite de la part de certains apprenants. Dans le cadre de ses études doctorales au département de Psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université d’Abomey-Calavi, Bernardin M. Dossa s’est intéressé à la question. Sa thèse soutenue récemment intitulée « Troubles du comportement chez les enfants de 6 à 12 ans : pratiques de diagnostic et accompagnement psychologique dans les écoles primaires au sud du Bénin » met exclusivement l’accent sur les troubles émotionnels et les troubles de conduite comportementale. Dans cet entretien, il livre les motivations de son travail, les constats faits sur le terrain sans oublier ses recommandations aussi bien aux enseignants qu’aux parents afin de réduire ces troubles à défaut de les éradiquer.

Dans le cadre de son programme « Le mois de la solidarité », la Fondation MTN est en mode humanitaire et social en partenariat avec l’association Force-Solidarité-Vie. Elle est descendue ce mercredi 21 décembre dans les orphelinats Exodous House de Tori Gbégoudo et Saint Nicolas de Dagléta commune d’Allada avec des vivres et autres produits de première nécessité. Objectif : semer la joie dans le cœur des orphelins en cette période de fêtes de fin d’année.

L'ONIP

L'ONIP

La Nation Magazine