VOEUX 2016
Maryse ASSOGBADJO

Maryse ASSOGBADJO

Une décennie et demie après la ratification du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (Cpi), la voix du Bénin doit aussi peser. Le challenge pour le pays réside dans le dialogue et le soutien à l’institution. C’est le cri de cœur de la Coordination régionale pour l’Afrique de la Coalition pour la Cpi (Ccpi).

L’opération de libération des espaces publics continue sous une autre forme à Cotonou. Après les casses des boutiques et ateliers dans l’emprise du domaine public, c’est la chasse aux conducteurs de taxi moto et autres ‘’sans domicile fixe’’ qui confondent lesdits espaces aux dortoirs qui est amorcée ce lundi 23 janvier.

La 2e mandature du Conseil d’administration du Centre des œuvres universitaires et sociales d’Abomey-Calavi (Cous-AC) a été officiellement installée dans ses fonctions, ce jeudi 19 janvier. Sa mise en place constitue un acte clé dans le fonctionnement dudit centre.

L’intérêt du bilan de santé n’est pas toujours perçu de tous. Pourtant, cet exercice annuel est une garantie de longévité. Dr Stamaël Makoutodé, médecin de travail, explique ici son importance.

Un mouvement d’humeur a eu lieu lundi 9 janvier dernier au Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga. Les étudiants médecins en spécialité ont organisé un sit-in pour protester contre leurs conditions de travail qu’ils jugent « précaires et misérables ».

Les perspectives annoncées par le chef de l’Etat, Patrice Talon, laissent perplexes certains responsables syndicaux. Ceux-ci déplorent un manque d’intérêt pour le volet social. A tort ou à raison ?

L’Association pour la solidarité sociale (ONG A2S) vient de bénéficier du renouvellement de son accord de siège. La signature des documents y afférents a eu lieu, ce jeudi 29 décembre à Cotonou, entre le directeur exécutif de ladite association et le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC), Marc Hermanne Araba.

Le mariage des enfants brise les espoirs des filles et de leurs communautés. Yvette Dayé Lalèyè, coordonnatrice du Projet ‘’Institut des filles de Marie-Auxiliatrice (Ifma)’’, projet de l’Unicef piloté par les sœurs Salésiennes de Don Bosco, en garde un goût très amer. Pour elle, la lutte contre le phénomène suppose nécessairement l’implication de tous les acteurs de la chaîne de protection des enfants.

La commune de Sô-Ava se donne de plus en plus la triste réputation de zone de mariages des enfants. Ce phénomène assombrit l’horizon des victimes et porte un coup au développement du pays. Toutefois, la riposte s’organise vaille que vaille pour briser ce cercle vicieux.

Longtemps polluées par des pratiques peu recommandables, les plages du Bénin connaissent depuis quelques semaines un nouveau visage. Le Gouvernement a décidé de les assainir, à travers une œuvre de salubrité publique. La première phase du projet vient d’être bouclée.

L'ONIP

L'ONIP

La Nation Magazine