VOEUX 2016

Réduction du taux de mortalité infantile: Une campagne d’administration de la vitamine A démarre ce jour

Écrit par 
Publié dans Santé
vendredi, 16 décembre 2016 06:02

Le ministre de la Santé, Alassane Séïdou, a procédé, ce jeudi 15 décembre, au lancement d’une campagne nationale de supplémentation en vitamine A et de déparasitage des enfants de 6 à 59 mois. Elle démarre ce jour et se poursuivra jusqu’au 18 décembre prochain.

Pendant trois jours à compter de ce vendredi, les agents distributeurs passeront dans les ménages respectifs pour administrer gratuitement des comprimés de vitamine A à tous les enfants de 6 à 59 mois et donner des comprimés d’Albendazole à ceux de 12 à 59 mois. A cet effet, le ministre de la Santé, Alassane Séïdou a invité les parents d’enfants à les présenter tous à ces distributeurs, afin qu’aucun enfant cible ne soit laissé pour compte. Il a exhorté les autorités politiques et administratives, les leaders religieux, les chefs traditionnels et les organisations de la société civile au niveau communautaire, à sonner la mobilisation pour la réussite de cette campagne dans les villages, quartiers et hameaux du Bénin. 

Selon le ministre de la Santé, Alassane Séidou, au Bénin, près de 8 enfants sur 10 au Nord et 6 enfants sur 10 au Sud sont touchés par la carence en vitamine A. Face à cette situation et pour mieux contribuer à la réduction de la mortalité infantile de 12 à 24%, l’OMS a recommandé l’administration de la vitamine A.
Pour ce faire, le ministère de la Santé et ses partenaires organisent deux fois chaque année et à intervalle de 6 mois, l’administration à tous les enfants de 6 à 59 mois des capsules de vitamine A couplée au déparasitage à l’Albendazole en vue de leur créer les conditions requises pour l’amélioration de leur état nutritionnel.
Selon la sage-femme spécialiste en nutrition-diététique, chargée de la division de la promotion de la nutrition au ministère de la Santé, Jeannine Agbo Monlemey Lawani, la vitamine A possède de nombreuses fonctionnalités au sein de l’organisme. Elle permet notamment de préserver la bonne santé des yeux, de stimuler la croissance des cellules ou encore d’assurer le bon fonctionnement du système immunitaire. La vitamine A contribue également à combattre les infections et les maladies en stimulant la croissance des différents tissus constituant le corps humain, y compris les yeux, la bouche, le nez, la gorge ou encore les poumons. Elle aide également à prévenir les infections et à restituer les tissus endommagés. La vitamine A est très importante pour les enfants en période de croissance puisqu’elle permet le bon développement des os et des dents. Elle peut être apportée à l’organisme de diverses manières : directement par les aliments ou bien transformée à partir de béta carotène. Les aliments permettant d’apporter naturellement de la vitamine A sont les œufs, le lait, le foie et la viande.
Certains aliments ne contiennent pas forcément de vitamine A pure, mais du beta-carotène qui sera ensuite transformé en vitamine A par l’organisme. Ces aliments sont les fruits et légumes, et plus particulièrement les primeurs rouges, oranges ou verts. D’autres aliments sont naturellement riches en béta-carotène, ajoute Jeannine Agbo Monlemey Lawani, comme les tomates ou encore les légumes verts à feuilles, tels que les épinards.
Dr Félix Sonon, chef service nutrition, rappelle qu’il est important de garder à l’esprit que la vitamine A consommée en trop grande quantité peut être toxique pour l’organisme. Il ne faut donc jamais dépasser la quantité journalière recommandée, ni consommer de la vitamine A sans avis médical.

Lu 1109 fois

L'ONIP

L'ONIP

La Nation Magazine