VOEUX 2016

Dysfonctionnement érectile: Docteur Caril Adjagbo : « Les soucis d’érection sont inévitables et restent un véritable défi pour les couples »

Écrit par 
Publié dans Santé
mardi, 15 novembre 2016 06:18

Autrefois appelé de manière dépréciative "impuissance", le dysfonctionnement érectile est un problème auquel sont exposés tous les hommes. Quoi qu’il paraisse anodin, son retentissement sur la vie du couple est si important qu’il pourrait en pâtir. Pourtant, les hommes n’en parlent presque jamais ni avec leurs conjointes, encore moins en consultation. Le médecin Caril Adjagbo, ayant travaillé sur les dysfonctionnements érectiles, fait ici la lumière sur un sujet longtemps resté tabou.

La Nation :Qu’est-ce qu’on entend par dysfonctionnement érectile ?

Dr Caril Adjagbo :Un dysfonctionnement érectile est une incapacité permanente ou récurrente à avoir ou à maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir un rapport sexuel normal. C’est ce qu’on appelle aussi dans le langage courant la faiblesse sexuelle.

Le dysfonctionnement érectile est-il une maladie ?

C’est une maladie qui dispose d’un certain nombre de thérapie. Mais généralement, les gens ne consultent pas pour ça. Cela est dû au fait que le sujet sous nos cieux est vu comme un tabou. En plus, un homme n’aime pas souvent dire à quelqu’un de manière aussi ouverte qu’il a ce genre de problème. Parce que cela remet en cause toute sa virilité, le fait qu’il soit un homme vraiment ou pas. C’est ce qui fait que les gens n’aiment pas du tout en parler, que ce soit en consultation médicale ou ailleurs. La deuxième chose, c’est que les gens ignorent qu’il s’agit d’une maladie comme les autres qu’on peut traiter et y apporter des solutions. Pour la plupart, ils pensent que c’est un problème dont il faut chercher les causes ailleurs. C’est ce qui fait qu’ils ne consultent pas. Je tiens alors à dire que c’est une pathologie qui se soigne et il y a même des spécialités qui y sont consacrées.

Quelles sont les causes du dysfonctionnement érectile ?

Les causes du dysfonctionnement érectile, nous les classons en deux grands groupes. Il faut comprendre que pour avoir une bonne érection, il faut que l’organisme soit en bonne santé. Donc, il faut que l’appareil reproducteur de l’homme n’ait pas de problème. Et il y a aussi le facteur psychologique puisqu’il y a l’excitation et tout ce qui va avec qui entrent en jeu dans l’érection. Nous parlerons alors des causes psychologiques et des causes organiques. Mais il arrive souvent qu’on retrouve ces deux causes en même temps à la base d’un dysfonctionnement érectile chez une même personne. Il faut préciser qu’on distingue plusieurs sortes de dysfonctionnements érectiles, soit selon la gravité, soit en fonction de la cause. Il y a les dysfonctionnements érectiles légers, modérés ou sévères. Chez une personne, c’est rare de voir le dysfonctionnement érectile être isolé. Ça s’accompagne souvent d’autres pathologies.

Comment se manifestent les dysfonctionnements érectiles ?

Ils n’ont pas une manifestation à proprement parler. Contrairement aux autres maladies, vous n’avez pas vraiment des symptômes qui vous indiquent que vous souffrez de dysfonctionnement érectile. Tout ce que vous avez souvent, c’est une difficulté à avoir une érection. Ou alors, dès qu’il a une érection et qu’il veut passer à l’acte, quelques temps après il perd cette érection. En bref, il faut dire qu’il s’agit de problèmes liés à l’érection.
Et il faut faire une nuance entre les dysfonctionnements érectiles et l’éjaculation précoce. Ce n’est pas tout à fait la même chose. L’éjaculation précoce, c’est le fait pour l’homme de jouir moins de deux minutes déjà après pénétration de sa partenaire. Il est également utile de parler ici de l’impuissance sexuelle. Là, c’est l’ancien terme utilisé pour désigner les dysfonctionnements érectiles. Le terme est un peu rébarbatif. C’est ce qui fait que par convention, il a été décidé de parler de dysfonctionnement érectile en terme médical plutôt que de l’impuissance.

Quels peuvent être les effets d’un tel mal sur la vie du couple ?

Dans le couple, il peut y avoir des épisodes isolés de soucis d’érection dans certaines conditions. Mais ils sont inévitables, surtout lorsqu’on prend de l’âge. Les dysfonctionnements érectiles sont un véritable défi pour les couples. Lorsqu’une solution n’est pas rapidement trouvée, peu de couples arrivent à y survivre surtout quand la femme est encore jeune. Les conjoints se boudent tout le temps. Il y aura des conflits conjugaux allant jusqu’à l’infidélité ou même le divorce. Chez l’homme, il y aura une hypocondrie ou une dépression avec une importante baisse de l’estime de soi.

Que faire lorsqu’on souffre d’un dysfonctionnement érectile ?

Face aux dysfonctionnements érectiles, surtout lorsque vous êtes dans un couple, dans une relation stable, c’est d’en discuter avec votre partenaire. Généralement pour les sujets de moins de 40 ans, la cause est presque toujours psychologique. Discuter avec sa partenaire permet de trouver les voies et moyens pour pouvoir la satisfaire. En plus, ça permet de regagner confiance en soi. C’est le premier traitement des dysfonctionnements érectiles. Lorsque qu’on ne peut pas le faire soi-même, il est bon de consulter un spécialiste de la question, toujours avec l’aide de la partenaire ou son soutien. Mais il est déconseillé de se lancer dans la consommation de certains produits qu’on retrouve sur le marché. Il faut à défaut de prendre par le dialogue entre partenaires, se référer à un spécialiste?

Lu 4405 fois Dernière modification le mardi, 15 novembre 2016 09:22

L'ONIP

L'ONIP

La Nation Magazine