VOEUX 2016
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 531

23e journée mondiale des enseignants:Examiner la qualité du travail des formateurs

Écrit par 
Publié dans Education
jeudi, 06 octobre 2016 04:15

Comme leurs homologues du monde entier, les enseignants béninois, tous ordres confondus, ont été honorés mercredi 5 octobre. Au niveau national, le gouvernement a prévu des manifestations pour célébrer la 23e journée internationale des enseignants. Dans ce cadre, les trois ministères de l’Enseignement ont conjugué leurs efforts pour co-parrainer l’événement.

Le Bénin honore ses enseignants. C’est le moins qu’on puisse dire au regard du programme concocté par les trois ministères de l’Enseignement dont Charles Maximin Codjia, directeur de cabinet du ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle dévoile le contenu.
Selon lui, la célébration de la Journée mondiale des enseignants en est à sa 23e édition en 2016. Elle a été proposée par l’Organisation des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco) et validée par l’assemblée générale des Nations unies. Cette journée a pour but, laisse-t-il entendre, de sensibiliser sur l’importance et le rôle des enseignants dans le système éducatif tout en examinant la qualité du travail des formateurs de par le monde.
Au Bénin, les manifestations au titre de cette année ont démarré depuis la veille, mardi 4 octobre, avec comme entre autres activités, le message conjoint des trois ministres présenté par celui des Enseignements maternel et primaire, Karimou Salimane. De même, pour les enseignants du secondaire, une communication a été présentée sur la gestion du temps scolaire et la soirée a été l’occasion de célébrer la nuit des enseignants. La journée du 5 octobre même, les manifestations officielles sont prévues pour se dérouler à Abomey. Dans le cadre de cette célébration, 25 enseignants du secondaire doivent être promus sans oublier leurs homologues du primaire et du supérieur. Cette promotion fait gagner un échelon aux bénéficiaires. Ainsi, cela crée de l’émulation dans le monde enseignant.
Par rapport au thème au niveau international, Charles Maximin Codjia précise qu’il est intitulé «Valorisons les enseignants, améliorons leur statut professionnel». Mais au Bénin, le thème sur lequel les ministres ont souhaité qu’on réfléchisse s’intitule «Motiver, protéger et respecter l’enseignant, c’est assurer une bonne formation et une excellente éducation du peuple».
En termes d’acquis, il retient la décoration. A cela il ajoutera aussi la célébration de la journée elle-même obtenue, selon lui, suite aux luttes syndicales.

Lu 1226 fois

L'ONIP

L'ONIP

La Nation Magazine