Depuis le début du XXe siècle, les progrès scientifiques et technologiques éblouissent de jour en jour le monde entier. Des machines sophistiquées aux appareils de dernières générations, passant par les inventionsà la limite de l’extrême stupéfaction, la terre croule sous le charme du numérique depuis quelques décennies. L’une des premières entreprises dans les domaines du logiciel, du matériel et des outils informatiques reste sans doute l’International Business Machines (IBM), la société multinationale américaine.

En effet,elle ouvrit ses portes en mi-juin 1911 sous le nom de Computing-Tabulating-RecordingCompany (C-T-R).Et c’est en 1924, que l’entrepreneur-informaticien après avoir dirigé la C-R-T pendant 10 ans (1914), Thomas J. Watson va renommer l’entreprise «IBM», qu’il préside d’ailleurs jusqu’en juin 1952. C’est son fils Thomas J Watson qui assura sa succession à la tête de l’entreprise jusqu’en 1971.

Il faut remonter dans les années 1980 pour retrouver les premières traces de la gamme PC de IBM, un projet que l’entreprise lance avec Microsoft.Et en 1981, IBM ravive le monde de l’informatique avec la toute nouvelle version de l’évolution technologique. Un PC équipé d’un microprocesseur Intel 8088 4,77 MHz renforcé par le MS-DOS de Microsoft pour un excellent fonctionnement et une utilisation adéquate.Ce joyau technologique a radicalement modifié la conception du monde des affaires dans le domaine de l’informatique. Car,ce fut la première fois qu’unsystème informatique accompagné de logicielset de toute une gamme de produitsoit mis à la disposition des grandes entreprises et même des particuliers. Depuis, IBM n’a cessé d’innover dans le domaine des outils informatique à savoir : des processeurs, des serveurs, réseaux et solutions de calculs ainsi que de stockage.Ayant comme stratégie de construire une infrastructure dynamique, la division matérielled’IBM(Systems&Technology Group) propose une offre complète de matériels professionnels destinés à satisfaire qui s’adapte aux besoins informatiques des clients.

Quel est donc ce petit PC ?

D’abord un bref aperçu sur le gros investissement de la part d’IBM pour repousser les limites de la technologie nous permet de mieux comprendre l’utilité de ce petit PC. En, effet en juillet 2014, l’entreprise annonçait avoir injecté plus de 3 milliards de dollar en vue de développer de nouveaux produits technologiques.En effet, IBM a présenté le prototype de sa nouvelle invention ; un minuscule appareil qui, selon son inventeur a un excellent avenir. Car, à en croire son constructeur, ce petit pc sera suffisamment puissant pour récupérer, traiter et transmettre plusieurs données.Et pour ce qui concerne son système de stockage et de transmission, il utilise la technologie de blockchain.

Quels sont les spécificités de ce petit PC ?

Petit de taille mais gigantesque de parses capacités, autant de spécificité qui fait de cet appareil, un outil informatique très efficace. En effet, il permet de mieux contrôler la traçabilité de plusieurs produits notamment, ceux destinés à la consommation courante, ce qui est une solution efficace contre la contrefaçon. Exemple : une fois fixés des flacons ou des boîtes de médicaments, ces petits ordinateurs pourraient garantir aux sociétés le lieu, la date et même le parcours effectué par le produit avant d’arriver au destinateur final. Aussi, attaché à un animal il pourrait aider à contrôler les conditions d’élevage.Avec ses 64 cartes mères, l’appareil ne dépasserait pas la taille d’un gros morceau de sel.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1783 fois