A l’occasion de la session ordinaire du Conseil d’administration de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) et du Dépositaire central/Banque de règlement (DC/BR) en marge de la célébration du 22e anniversaire de la création de ce marché financier, Edoh Kossi Amènounvè, directeur général de la Brvm, s’est entretenu, mardi dernier à Cotonou, avec la presse sur certains points dont l’influence du Bénin sur le marché boursier.

Le poids d’un pays ou d’un groupe de pays sur le marché financier s’apprécie à partir de trois paramètres, explique Edoh Kossi Amènounvè, directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm). Il s’agit d’abord, informe-t-il, du nombre de sociétés ou entreprises cotées. « Au Bénin, il n’y a qu’une seule société cotée», rappelle-t-il. Mais, souligne-t-il, y a une intervention régulière de l’Etat béninois sur le marché financier avec des émissions d’emprunts obligataires.
Le directeur général de la Brvm affirme être venu au Bénin deux fois dans les douze derniers mois pour coter deux emprunts obligataires de l’Etat béninois. Ce qui montre, insiste-t-il, la régularité et le poids du Bénin sur le marché boursier.
Le troisième paramètre, selon le directeur général de la Brvm, est l’intervention des investisseurs sur le marché. Et en la matière, il déclare que les investisseurs béninois interviennent régulièrement sur le marché. Des interventions qui se voient à travers les Sociétés de gestion et d’intermédiation (Sgi) qui sont installées au Bénin.
Les investisseurs béninois participent aussi régulièrement aux emprunts obligataires de la sous région, certifie-t-il. « Le Bénin est l’un des pays les plus actifs sur les différents plans du marché boursier de la sous-région », relève le directeur général de la Brvm.
Il est à souligner qu’un nouveau président du Conseil d’administration de la Brvm, en la personne de l’Ivoirien Parfait Kouadio Kouassi, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, a été élu, en remplacement du Sénégalais Pierre Atépa Goudiaby, au cours de la session.
Il prend l’engagement de poursuivre les efforts de son prédécesseur pour continuer à hisser haut le flambeau de la bourse non seulement en Afrique, mais également dans le monde.

L’antenne nationale de la Brvm à Cotonou bientôt construite

La construction de l’antenne nationale de la Bourse régionale des valeurs mobilières à Cotonou n’a pas été occultée au cours de la session ordinaire du Conseil d’administration mardi dernier. Le président du Conseil d’administration sortant, le Sénégalais Pierre Atépa Goudiaby, a saisi l’occasion pour rappeler qu’il avait promis au président de la République Patrice Talon, après son élection que cette antenne sera construite. C’est ainsi qu’après les travaux de la session, les membres du Conseil d’administration ont visité avec l’architecte conseil de la Brvm, le site réservé à cette construction et situé à la Place du souvenir à Cotonou. Pour le président sortant, un concours d’architecture sera lancé dans les semaines à venir pour qu’en 2019, la construction de cette antenne soit une réalité.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2465 fois