La radio Hosana, la 90.6 FM, la «voix de l’espérance» installée à Porto-Novo n’émet plus. Ses locaux ont pris feu vendredi 9 janvier dernier et une partie importante de ses matériels techniques est partie en fumée. Encore sous le choc, les responsables et le personnel de cette chaîne de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin s’en remettent à Dieu pour la reprise des émissions.

Studio de production et régie de diffusion. Ce sont les deux compartiments des locaux de la radio Hosana de Porto-Novo ravagés vendredi dernier par le feu. L’incendie a tout emporté sur son passage en dehors de quelques matériels techniques récupérés au niveau du studio de diffusion. Du coup, les activités de cette radio ont été stoppées, ne pouvant plus émettre.
Selon le chef service technique de la radio, Mathieu Savi, qui relatait les circonstances dans lesquelles le drame est survenu, le feu a été constaté vendredi 9 janvier dernier, autour de 12h 40. La fumée a pris de l’ampleur pour remplir tout le studio de production. Il était même impossible, selon lui, pour l’agent qui y travaillait de retirer son ordinateur, ses affaires et son costume. Tout a été consumé par les flammes qui ont gagné ensuite la régie de diffusion. Mais ici quelques matériels techniques ont pu être récupérés, souligne Mathieu Savi. Les matières qui ont servi à la réalisation de certains matériels techniques ont aidé le feu dans sa propagation. Les installations et dispositifs de lutte contre l’incendie de la radio ont été activés en vain. Pendant ce temps, le feu prenait de l’ampleur, avant d’être maîtrisé à l’arrivée des sapeurs-pompiers de Porto-Novo. Ce qui a permis de limiter les dégâts qui se chiffrent déjà à plusieurs millions, à en croire le chef service technique de la radio selon qui, le feu serait parti du climatiseur installé dans le studio de production et qui était en marche.
Les responsables et le personnel de la radio remercient Dieu parce qu’il n’y a pas eu de perte en vie humaine. Ils s’en remettent encore au seigneur pour la restauration des deux studios brûlés.
Mathieu Savi lance à cet effet un appel aux fidèles de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin éparpillés sur l’ensemble du territoire national dont la radio a consumé. Il les invite à redoubler d’efforts et se préparer à mettre encore la main à la poche pour la relance mieux que par le passé des activités de la radio, la 90.6 FM, la «voix de l’espérance».
Il faut souligner que la radio Hosana est une radio confessionnelle et non commerciale. Elle émet depuis décembre 2013 et donne des émissions relatives à l’évangélisation de la parole de Dieu pour permettre aux populations de se porter bien spirituellement, moralement et socialement.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2622 fois
Tags:
  • ,