La musique béninoise devra compter les années à venir avec Constance Appolo, alias « Eïssi ». Avec le lancement officiel de son premier single, la jeune artiste à la voix mélodieuse est promise à une belle carrière.

Constance Appolo, alias «Eïssi », est une communicatrice de formation que rien ne prédestinait à une carrière musicale. Son bref passage dans les murs de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb), tout comme les nombreuses autres occupations qui ont jalonné son parcours n’ont pas réussi à étouffer le talent qui sommeille en elle. Comme une étoile, elle a suivi son destin. Ses parents, sceptiques et froids à l’idée de voir leur jeune fille embrasser une carrière musicale, ont dû se résoudre à accepter son choix et s’engager à l’accompagner dans son rêve. « Les témoignages à son propos, à chaque prestation, étaient tels que nous ne pouvions plus nous opposer à ses ambitions », témoigne sa mère.
La caution parentale acquise, Constance Appolo, alias « Eïssi» prend son envol et commence à planer dans son art. Elle surfe dans un premier temps dans les chœurs, enchaine les orchestres les plus grands de Cotonou, accompagne plusieurs artistes sur scène et au studio… Une série d’activités qui ont contribué à forger son art et à peaufiner son talent. Progressivement, la petite Constance Appolo va faire place à la jeune artiste « Eïssi ». L’inspiration à fleur de peau, elle enchaine les morceaux et fait de la musique son passe-temps favori. La jeune fille ne peut plus rien faire sans chanter. Dans les locaux de la structure de communication où elle exerce, ses collègues sont devenus ses premiers fans. Leurs journées de travail sont arrosées de la voix mélodieuse de l’artiste en herbe qui y va de toute son inspiration. Et lorsqu’en bonne jeune fille d’ethnie Mahi, l’envie lui prend de passer à la cuisine pour piler l’igname et l’accompagner de sa sauce préférée, la sauce d'arachide, c’est encore en chant qu’elle s’y met.
Au fil du temps et du travail, une série de compostions modernes et traditionnelles, les unes aussi dansantes que les autres, portées par la suave voix de celle qui depuis toute petite, nourrissait le rêve de prendre le micro devant des foules pour faire entendre sa voix. De cette riche discographie en gestation, elle choisira « Tchité» pour se lancer. C’est en effet le titre du single (audio et vidéo) lancé le dimanche 13 janvier au Blue zone de Cotonou pour donner le top à une carrière prometteuse. « Elle est dévouée. Elle a la voix. Si elle travaille bien, elle ira loin », prophétise au regard de ses prestations, son aînée dans le métier, Zeynab Abib. Comme elle, d’autres artistes en pleine éclosion dont Master Ked, Fanny Senan et bien d’autres sont venus la soutenir dans sa détermination de faire de la musique. Le single «Tchité » en sera le point de départ. Une sorte d’appel au stand-up, lancé par l’artiste pour inciter ceux qui en viendraient à partager sa mélodie à l’engagement, au courage, à la détermination et surtout à l’espoir.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2075 fois