La première édition des Rencontres internationales du livre du Bénin se tiendra dans les villes de Cotonou et Porto-Novo du 27 au 29 septembre 2019. A un an de l'événement, les initiateurs, notamment les porteurs du projet BéninLivres, ont présenté l'édition dans ses grandes composantes.

Le projet BéninLivres se prépare activement pour la concrétisation de sa quatrième initiative qui aura lieu en septembre de l'année prochaine. Il s’agit de la toute première édition de "BéninLivres biennale" : les Rencontres internationales du livre du Bénin. Placé sous le parrainage du ministre des Sports, du Tourisme et de la Culture, l'événement se tiendra dans les villes de Cotonou et de Porto-Novo sous le thème "La littérature au service du patrimoine et du tourisme". 

Face à la presse, le délégué général du projet BéninLivres, Esckil Agbo, a exposé les grandes lignes du projet en présence du directeur des Arts et du Livre, Koffi Attédé. «La biennale est un événement qui rend hommage à la littérature africaine. Nous avons choisi d'en faire une biennale pour avoir le temps de nous préparer. Nous ne voulons pas nous précipiter pour "fabriquer" quelque chose », a-t-il expliqué. Au nombre des participants, il faudra non seulement compter sur les écrivains africains éditant sur le continent, mais aussi sur les écrivains africains de la diaspora. « Nous avons pensé aux auteurs béninois, africains et à nos frères et sœurs de la diaspora. Le volet concernant la diaspora va aboutir à un document collectif que les Africains vivant à l'extérieur sortiront pour vendre leur patrimoine », a précisé le délégué général de BéninLivres. Plusieurs directeurs et promoteurs culturels seront de la partie. L'idée, à en croire Esckil Agbo, c'est de mettre en place un creuset panafricain de promoteurs culturels. Par ailleurs, cinq prix seront décernés au terme de la biennale, notamment le Prix du meilleur écrivain africain, le Prix du meilleur éditeur, le Prix du meilleur journaliste chroniqueur littéraire, le Prix Jeune plume espoir du Bénin qui concerne uniquement les jeunes Béninois et le Prix Jeune femme du livre africain. Les quatre autres prix sont ouverts à tous les Africains.
Reconnaissant le sérieux et le dynamisme des organisateurs, le directeur des Arts et du Livre, Koffi Attédé a salué cette initiative qui honore l'univers des écrivains béninois. « Quelque chose de grand, de beau et de durable se prépare pour le livre au Bénin et les prochains jours l'en témoigneront », a-t-il auguré. Il a ensuite encouragé BéninLivres dans l'organisation de cet événement qu’il souhaite grandiose.
Rappelons que le projet BéninLivres est né en décembre 2017 et prend aujourd'hui corps à travers quatre initiatives : "BéninLivres média", "BéninLivres musée", "BéninLivres biennale" et l’association elle-même. C'est toute une équipe qui travaille en symbiose pour la réussite de toutes les composantes du projet.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 833 fois