Les dignitaires de cultes endogènes s’engagent à assainir leur rang par la création du Conseil national des cultes endogènes du Bénin (Conaceb). Ce nouveau creuset a été mis sur pied à la faveur de la Conférence nationale des forces vives et autres acteurs des cultes endogènes, tenue les 14, 15 et 16 mai derniers à l’Université d’Abomey-Calavi. L’objectif est d’assainir le milieu des pratiques endogènes et faire rayonner le Bénin dans le monde à travers le Vodoun.

Ainsi, le Conseil national des cultes endogène (Conaceb) s’est doté d’une Charte pour la pratique des cultes endogènes au Bénin et d’un Code de déontologie des praticiens des cultes endogènes au Bénin. Deux documents très précieux selon les membres de Conaceb dont la présentation a eu pour cadre un hôtel de la commune d’Abomey-Calavi, ce mardi 14 août. A l’occasion, le secrétaire général du bureau exécutif national, Hounnongan Ayinahen Assogba, a indiqué que le Bénin est riche sur les plans culturels et cultuels grâce aux religions ancestrales et est connu dans le monde entier comme étant la terre d’origine du Vodoun. Toute chose qui constitue un atout pour chaque Béninoise et pour chaque Béninois, pour un mieux6être physique, psychique, mental et matériel.

« Il est impérieux de sauvegarder et de réhabiliter les valeurs morales et républicaines indispensables au développement de notre cher pays le Bénin. C’est dans cette optique que le Conaceb s’est doté d’une charte et d’un code de déontologie afin de contribuer à l’autodiscipline et à l’assainissement du milieu endogène, gage d’un développement réel et du tourisme religieux. Toute chose prônée par le chef de l’Etat et son gouvernement », a confié le professeur David Koffi Aza, président du Bureau exécutif national du Conaceb.

Soulignons que l'événement a été parrainé par Gatien Adjagboni, président du creuset Mitchité, membre de l'Union fait la  nation. Selon ce dernier, les cultes endogènes sont pour le Bénin le témoignage d'un attachement sans condition à nos fières origines dont les gardiens ont veillé à sa transmission de génération en génération.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4374 fois