L’ambassade du Bénin aux Etats-Unis a vibré, samedi 3 août dernier, au rythme d’une activité inédite. Dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance, en effet, des citoyens américains d’origine béninoise ont fait l’objet d’une cérémonie qui les conforte désormais dans leur patriotisme.

Au nombre de 32, ces Américains ont la particularité d’avoir fait leur test Adn dont les résultats attestent qu’ils sont d’origine béninoise.Pour certains d’entre eux, ils ont déjà visité le Bénin. Toutefois, pour eux comme pour les autres, la cérémonie d’accueil du samedi 3 août dernier, aussi symbolique soit-elle, revêt un sens particulier.
Initiative de l’attaché culturel Benjamin Agon, soutenue par le chargé d’Affaires Gafari Dango, à l’ambassade du Bénin aux Etats-Unis, un certificat de reconnaissance leur a été remis. Aussi, un rituel symbolique a-t-il été fait sous la conduite des messagers du chef du culte vodoun, Sossa Guedehounguè et de la reine Djehami d’Allada. A noter également la présence de Denis Assongba dont l’intérêt pour la promotion des valeurs endogènes béninoises est notoire, surtout aux États-Unis d’Amérique. D’autres promoteurs de la culture béninoise aux Etats-Unis, ont reçu aussi de certificat de reconnaissance. Outre ce certificat, les récipiendaires ont aussi été gratifiés de colliers de perle faits au Bénin. L’engouement manifesté pour cette cérémonie, notamment de la part des Bénino-Américains, témoignent, si besoin en était, de son importance. Son intérêt ne parait que plus grand, et ce cérémonial doit inspirer d’autres représentations du Bénin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 990 fois